#40463
bzobzo
Participant

je suis debout au milieu de la pièce, nu, je me balance légèrement, je me caresse lentement, rêveusement,
je m’attarde autour de la bouche,
c’est extrêmement érotique, la bouche
comme tous les orifices de notre corps

mais plus que cela, tous les orifices de notre corps semblent comme reliés entre eux,
une sorte de confraternité des orifices, ils communiquent entre eux par télépathie
qui fait que vous en caressez un, les autres réagissent aussi, semblent d’une certaine manière, entrer en action aussi

je descend maintenant vers un sein, une bombe à retardement, je vous dis,
il ne faut pas trop le titiller, je touche la pointe, trop tard, c’est enclenché,
short fuse, cela va exploser bientôt, je sens cela,
une vraie soucoupe remplie d’ondes, cela commence à s’agiter là-dessous
ah comme j’aime les caresser, ceux-là, quel pente à remonter, à redescendre, à remonter, à redescendre
et puis ces petites pointes toutes dures, les petites bites du haut,
comme elles sont sensibles à la moindre sollicitation, cela bande léger mais ferme, là-haut

mes hanches dansent, ma main arrive, on dirait qu’ils se mettent à danser ensemble, duo torride,
je glisse la pointe de mes doigts à gauche, à droite,
je sens le rythme ivre, lascif, de mon bassin, j’arrive sur le pubis, je frotte un petit peu,
je remonte, j’explore, j’agace, des feux de paille s’allument partout sous ma peau
et puis toujours ce rythme dans mon bassin, cette houle lourde et lancinante

je reste ainsi debout, les yeux fermés, de longues minutes,
très régulièrement je fais monter une contraction,
la horde des ondes prostatiques s’élancent à chaque fois vers le haut,
place, place, faites- leur place,
que de frissons le long de ma colonne vertébrale,
je continue à maintenir la pression de la contraction, longtemps, longtemps,
la densité de la chaleur augmente partout en moi, quelque chose va exploser,
les digues tiennent à peine encore, je gémis de plus en plus fort
mais non, je relâche, pas tout de suite, faisons durer durer, ce ballet miraculeux