#42018
Andraneros
Modérateur/modératrice

Bonsoir @filou,
Tu demandes :

au sujet de ta dernière phrase, est-ce une remarque issue de ta propre expérience?

A ton avis ?

J’ai eu l’impression de viser très haut en achetant mon premier plug, le N’Joy plug « M ». En 3 ans je suis passé au modèle « 2.0 ». Dans un contexte beaucoup plus favorable ma femme est passée en quelques mois du modèle « S » au modèle « L ». Si tu gardes pour ton expérience plug le même état d’esprit que celui dont tu fais la preuve pour ton cheminement prostatique, je suis certain que tu suivras une évolution parallèle à la mienne, en découvrant avec application toutes les sensations que fait naître le port d’un plug.

Tu remarques très justement :

j’ai paradoxalement le plus de plaisir avec l’Eupho qui est le plus fin des masseurs que j’ai utilisés 

Je fais la même expérience avec les Peridise sans oublier l’Eupho. C’est normal parce que nous parlons de stimulations sensorielles différentes.

1. La tension musculaire créée par l’étirement de l’anus. Plus les sphincters sont contractés plus elle est importante au point d’être douloureuse pour les débutants qui veulent aller trop vite avant d’avoir appris à relâcher la tension musculaire de l’anus.

2. La pression sur les parois du rectum qui agit sur la vessie et comme tu le sais bien maintenant sur la prostate.

3. Le poids du masseur qui agit après son insertion sur le sphincter anal. Sous l’effet de la pesanteur le plug est tiré vers le bas et tend à élargir le sphincter qui instinctivement résiste. Tant que le plug reste léger cette action génère des micro-contractions de l’anus Plus le plug est lourd plus ces contractions deviennent fortes et plus l’anus fatigue vite. Porter un plug « trop » lourd « trop » longtemps conduit à une vraie fatigue voire une crampe de l’anus susceptible de créer une douleur vive (qui disparaît très vite). Je mets trop entre guillemets parce que cette notion est relative et dépend du soin que tu as porté à la progressivité de ton effort (en un mot à ton apprentissage ou entraînement).

4. Contrairement à un vrai masseur prostatique un plug n’est pas destiné à glisser dans ton rectum, même si tu le portes en vaquant à tes activités quotidiennes. La notion de mobilité n’a pas du tout la même importance pour un plug que pour un masseur. Contrairement à un masseur qui a un cou long et progressivement évasé destiné à facilité son glissement à travers l’anus, les plugs ont en général un cou court limité par des volumes nettement plus larges destinés à le bloquer en position.

5. Un plug de bon volume fait plus ou moins pression sur la prostate et de ce fait peut induire des sensations prostatiques. Ce ne sera pas le cas d’un petit plug qui sera trop court pour cela.

Pour faciliter l’insertion de ton masseur en douceur je tire 2 règles de mon expérience :
1. Pousser pendant toute la phase d’insertion comme pour le retrait. Cette action contribue à « ouvrir » l’anus, à détendre les muscles des sphincters.
2. Ralentir l’insertion jusqu’à l’insertion complète le plus possible dès que tu sens que tu viens de passer le diamètre maximal. Si tu relâches brutalement le plug pour le laisser glisser à l’intérieur sans contrôle tu risque de déclencher une contraction violente de tes muscles potentiellement douloureuse. En ralentissant et contrôlant le mouvement à ce moment critique tes muscles se recontracteront en douceur. Cette précaution doit être gardée tant que le relâchement de tes muscles n’est pas naturellement complet.

Je t’encourage très fort à retirer et réinsérer ton plug plusieurs fois de suite jusqu’à ce que tu sentes que tes muscles s’ouvrent facilement à l’insertion et à la sortie. Tu dois pouvoir le faire de plus en plus facilement et de plus en plus vite au fur et à mesure que tes muscles s’échauffent et se détendent. C’est vrai au début de ta session ET à la fin pour la sortie définitive. C’est une bonne habitude à prendre même avec de petits plugs.

Compte tenu de l’entraînement quotidien intense que tu pratiques en terme de contractions anales ou périnéales je suis persuadé que cette nouvelle expérience va être très vite extrêmement agréable et même jouissive.

Bon cheminement @filou.