#42492
bzo
Participant

wouala, on est y arrivé,
maintenant j’ai une idée claire de ce qui se passe et comment

Depuis j’ai réitéré ce schéma plusieurs fois.J’ai du mal a faire autrement.

je comprends cela parfaitement, j’ai eu cela aussi pendant quelque temps à mes débuts
mais c’est une mauvaise habitude, cela te bloque dans ta progression
car tu habitues peu à peu ta chair à ce que l’éjaculation et le plaisir pénien sont la finalité
de la séance prostatique,
au plus tu continueras, au plus il sera difficile de t’en défaire

il faut prendre sur soi et accepter que cela ne se termine pas par une apothéose,
tu es habitué au schéma du plaisir masculin,
excitation puis les quelques secondes du grand final de l’éjaculation,
il faut en sortir,
le plaisir prostatique, c’est autre chose,
il y a des multiples orgasmes, il y a de nombreux sommets
mais il n’y a pas ce soulagement charnel qu’apporte l’éjaculation,
autant garder les éjaculations pour les ébats avec madame

ou alors, effectue des explorations anales spécifiquement

bien sûr , la tentation, est forte de se finir
surtout qu’en général, ce sont des orgasmes très puissants,
toute la zone est boostée par les ondes prostatiques,
leur passage pendant de longues périodes,
fait qu’on pourrait même juste s’uriner dessus,
qu’on n’y prendrait quasiment le même plaisir que si on éjaculait
(je parle d’expérience, c’est un plaisir que je m’offre régulièrement)

qui me fait croire que je deviens accroc a la sodomie…

on l’est tous, une fois qu’on y a goûté, difficile de s’en passer

sodomie, définition de top-santé (je n’ai pas été loin, j’ai pris celle du premier lien):

La sodomie se définit comme un rapport sexuel avec pénétration anale.
La pénétration de l’anus peut être réalisée par le sexe d’un homme, par un sex-toy ou tout autre objet pénétrant.
Elle peut se pratiquer au sein de couples hétérosexuels, homosexuels, ou en solitaire.

moi, j’obtiens la sensation de pénétration avec des contractions et des ondes prostatiques,
c’est d’un réalisme, tu n’as pas idée

tu titilles le féminin en toi,
c’est tout un continent sur lequel tu commences à faire tes premiers pas
mais je suis d’avis qu’il est bien plus intéressant de développer son potentiel prostatique
car il n’y a pas plus puissant que les ondes prostatiques,
il faut apprendre à rendre sa prostate bien réactive,
bien complice

cela prend du temps, chez certains, plus que d’autres
mais cela en vaut vraiment la peine
car elle est la reine en nous,
il n’y a plus aucune limite de ce qu’on l’ont peut atteindre comme sommets,
une fois qu’elle est bien éveillée

va-s-y alors avec des masseurs plus gros comme le Progasm ou le Vice 2,
on a avec eux, cette sensation de remplissage et les va et vient,
apporte une forte sensation de pénétration
tout en continuant à titiller la prostate, efficacement

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par bzo.