#43026
Andraneros
Modérateur/modératrice

@Gerardisson, tu nous dis :

Sur cette session, la respiration abdominale n’a servi à pas grand chose, comme si je me concentrais tellement pour bien respirer que ma prostate était en stand by.

Dans ce cas n’hésite pas à mettre le contrôle de la respiration de côté pour te concentrer sur tes sensations ou sur tes contractions quand elles te font démarrer. L’important est ta prostate et les sensations qu’elle fait naître.

Le plaisir s’est accentué au fur et à mesure, jusqu’à ressentir d’un coup une sensation très agréable inconnue à ce jour.
Un plaisir lié à une sensation de chaleur, des picotements dans tout le coeur et un violent acouphène dans mes 2 oreilles.
Wahou !
Tellement bon, rien que pour cette sensation furtive, cette session méritait d’exister !

C’est formidable !

J’ai commencé des va et viens puis j’ai repensé aux conseils prodigués ici et j’ai réussi à m’arrêter avant qu’une éjaculation vienne briser cette concentration d’énergie.

Bravo ! Tu es un chef.

Demain nouvelle séance. J’ai hate !

Moi aussi, j’ai hâte de te lire. Bon cheminement @Gerardisson.