#43641
Andraneros
Modérateur/modératrice

Bonjour @Pascal44,
Votre expérience confirme à quel point il est important d’apprendre à se détendre et à se concentrer pour devenir capable de lâcher prise sous l’effet de la stimulation du masseur sur la prostate. Je pense que nos amis débutants ont tout à gagner en focalisant leur attention d’abord sur cet aspect de notre cheminement, avant de penser à vivre des orgasmes prostatiques. Merci de votre réponse.

À lire différents messages sur le forum, je me suis dit que je pourrais essayer sans l’aneros… et cela a fonctionné  ![… ]
J’ai juste essayé de contracter les muscles autour de la prostate, tels qu’on les découvre avec l’aneros.
Ensuite,  très vite, ces muscles se sont mis à se contracter tout  seuls, pour aboutir à deux ou trois orgasmes prostatique sans l’aneros.

Etes-vous immédiatement passé de vos sessions avec masseur à celles sans masseur ou avez-vous pris un peu de temps avant de faire l’essai ? D’après ce que vous dites vous semblez avoir réagi à la stimulation mentale aussi vite et aussi bien qu’aux stimulations apportées par votre masseur. C’est plutôt rare. La plupart de nos amis ont besoin d’une phase d’apprentissage ou de découverte plus longue. Ce fut d’ailleurs mon cas.

J’ai observé que, de l’extérieur, le point du péroné qui se contracte alors est le point juste situé à l’emplacement ou l’aneros appuie sur le périnée lorsqu on le porte, ce qui paraît assez logique.

C’est effectivement très logique. Votre remarque met en évidence que vous semblez bien isoler les réactions des différents muscles de la zone périnéale alors que pour de nombreux débutants les sensations encore nouvelles sont difficiles à localiser. Selon vous d’où vient votre aptitude à percevoir aussi nettement les sensations qui vous conduisent à vos orgasmes ?

Bon cheminement @Pascal44.