#44582
Andraneros
Modérateur

Bonjour @Filou,
Mon plaisir à lire tes messages évolue comme celui que tu vis pendant tes sessions de massage prostatique selon la description que tu nous en fait.

Tu demandes :

Je me demande si le rosebud est pour quelque chose dans le fait que maintenant le plaisir arrive beaucoup plus vite ?

Je pense que oui mais ce n’est qu’un élément complémentaire de ta pratique.

Mon expérience me conduit à dire que plus on pratique plus on progresse. Attention il ne s’agit pas de s’exciter quotidiennement 20h sur 24 alors qu’on ne ressent quasiment rien et qu’on espère ainsi forcer l’orgasme. C’est tout le contraire. Il s’agit de pratiquer régulièrement (pendant des semaines, des mois, des années ) en conscience, sans impatience et en confiance avec ton corps. Peu à peu les éléments qui vont constituer des vagues de plaisir, des mini Os, de gros orgasmes puis des super Os vont apparaître, s’assembler, se synchroniser, prendre de l’ampleur et s’enraciner en toi. Ta jouissance va venir plus rapidement, elle va être plus profonde, elle va durer plus longtemps. Cette jouissance initialement extraordinaire va devenir naturelle. C’est ce que tu vis.

Le port régulier d’un plug contribue à enrichir ton expérience neuromusculaire. Le plug contribue certainement à tes derniers progrès. N’hésite pas à faire de nouvelles expériences si tu en as l’envie.

L’orgasme de la prostate me mets dans un état euphorique aussi bien mental que physique !  Cela me fait un bien fou.

Il y a de nombreuses bonnes raisons à cela :
• Les hormones que chaque orgasme libère dans ton organisme,
• La connexion avec ton corps, l’union de ton cerveau et de ton corps lors de chaque orgasme,
• La légitime satisfaction que tu ressens d’avoir su bien conduire ta quête des orgasmes prostatiques, de les vivre désormais à volonté et de constater que ta progression est sans fin.

Bon cheminement Filou.
PS : jette un coup d’œil à ta messagerie Discord « La Sexosphère ».

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par Andraneros.