#32580
SophiAirSophiAir
Participant

Bonjour @bzo,
Comme tu as raison, lorsque tu dis :

cette sexualité qui est vraiment comme un récit qu’on se raconte,
récit qu’on se raconte avec son corps,
avec ses fantasmes, avec sa sensibilité, avec son instinct, ses pulsions
son énergie vitale, avec tout son être, avec tous ses abysses

je suis moi-même adepte de très peu me toucher pendant mes séances, d’où l’importance énorme des fantasmes, de l’imagination, du cerveau, auxquels répondent les sensations, les pulsions, la sensibilité des différentes parties de notre corps.
Je te comprends également sur ton désir de pause dans tes posts. Je communique moi-même rarement sur mes propres expériences, effectivement parce que je profite pleinement de cette nouvelle sexualité. En revanche, il me semble important de continuer à réagir, et à apporter des conseils ou de relater nos expériences à d’autres. J’ai tellement appris grâce aux autres justement, grâce à toi et à la richesse de tes posts.
Bonne route et à très bientôt @bzo