#28846
aneveilaneveil
Participant

Bonjour et merci à tous,

J’hésitais à répondre car j’ai bien conscience de polluer pas mal ce fil dédié au « G-Spot Metal Wand »,

@Andraneros
, serai-il possible de déplacer cette discussion ailleurs ?
Par exemple le sujet que j’avais lancé il y a un an et demi pourrait peut être convenir ?
https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/plaisir-et-orgasmes-prostatiques-en-couple-vos-conseils-et-temoignages


@Andraneros

En effet ce genre de pratiques et de cheminements n’est pas sans conséquences sur sa vie et sur celle de son entourage, je crois que peu de « débutants » en sont réellement conscients, enfin quand on ne vit pas en couple tout ceci est nettement plus simple.

1) Cette confiance ne se construit pas seulement au moment de vos ébats érotiques ni de vos conversations intimes mais aussi, voire surtout, dans toutes les autres occasions de la vie commune.

Votre analyse est aussi juste que complète et je suis bien conscient que c’est dans notre relation au sens large qu’il faudra travailler, je suis à présent persuadé que focaliser sur la sexualité ne fera qu’accentuer le problème.

alors qu’à ses yeux c’est vous qui êtes le problème.

C’est tout à fait ça, elle s’est montrée jusqu’a présent « très conciliante et très ouverte » jusqu’à un certain point et au bout de ses limitations (tant que je ne m’autorisais pas à vivre pleinement cette nouvelle forme de sexualité). De mon côté j’ai beaucoup travaillé à lever mes peurs et mes limites, paradoxalement je ne me suis jamais aussi bien senti dans mon corps mais l’évolution de notre relation devient une source de mal-être sûrement commune.


@Envole

Le schéma mental de genre codifié par des milliers d’années de civilisation patriarcale y contribue fortement…On ne remet pas tout ça en cause en un tournemain…Aussi délicieux soit-il…

J’y reviendrais certainement dans un texte en cours que j’appellerai « De l’orgasme énergétique à l’orgasme du Cœur »…
Mais c’est vrai que depuis un an j’ai beaucoup travaillé sur tout ça, que ce soit par la danse méditative, le mouvement des énergies internes en liaison avec les émotions que j’apprivoise de mieux en mieux, car il y chez moi une véritable passion pour ce genre d’explorations. Alors que ma compagne s’accommode très bien de l’ordre établi et des schémas codifiés de la société, ça a toujours été une très grande différence entre nous même si l’intérêt commun pour la CNV et le Tantra nous a un temps rapprochés.