#8822
SongeSonge
Participant

Je trouve que la préparation fait partie du plaisirs. Il y a une sorte de mis en tension de ce qui va se passer. C’est ce qui rend la sodomie si particulière, je trouve. On ne fait pas don de notre corps « gratuitement ».

Pour la préparation, pour moi, ça inclut: être propre et prête à l’accueillir, donc d’être un minimum dilatée pour ne pas avoir mal au début. Pour la dilatation, un plug permet aussi de conditionner sa tête à être pénétrée par là. Moi, peu à peu, ça me donne envie. Mais on peut avoir des jeux plus complices. En fait, la sodomie, pour qu’elle soit excitante pour moi, doit permettre au couple de gagner en complicité. L’homme sait que je me prépare pour l’accueillir et peut m’aider avec des jouets.

Plus on se fait chouchouter, plus on lui montre qu’on fait des efforts, plus ça augmente le prix de ce qu’on donne. Et plus l’homme est en dette à mon égard…
Donc la lubrification, c’est un minimum pour moi.

Petite remarque: combien d’hommes connaissent la taille de leur pénis? Presque tous. Combien connaissent le diamètre? Quasiment aucun! Or, ici, c’est bien ça le plus important. Et là, à cause de ça, avec mon partenaire, je peux difficilement lui confier mon petit trou sans être préparée. Et il le sait, donc il se montre plein d’attention pour moi.