• Ce sujet contient 515 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par bzo, le il y a 4 semaines.
16 sujets de 501 à 516 (sur un total de 516)
  • Auteur
    Articles
  • #43706
    bzo
    Participant

    c’est pour cela que c’est fabuleux que c’est magique

    car cela progresse toujours,

    cela s’enrichit, se diversifie, s’intensifie, toujours plus

     

    aussi avancé qu’on soit, on reste toujours qu’un débutant quelque part

    car le plaisir n’a pas de limites en nous,

    dès lors, aussi loin qu’on soit sur le chemin,

    cela restera toujours qu’une portion minuscule

    par rapport à tout ce qu’il y a en nous

     

    le flamboiement, l’incandescence, du désir,

    mourra avec nous,

    aussi neuf et aussi mystérieux qu’au jour

    où , adolescent, on l’a découvert une première fois

    #43707
    modeyin
    Participant

    Ce matin, je n’ai envie d’aller travaillé

    J’ai envie de jouer avec mon corps de profiter de lui comme hier

    J’ai pris beaucoup de temps dans la salle de bain pour me préparer

    à fin de  profiter de chaque moments de plaisir

    Du plaisir qui te prend jusqu’à tes tripes

    Aller faut y aller…

    #43725
    modeyin
    Participant

    Super journée

    Mon corps a été assez incroyable encore aujourd’hui

    Il m’a offert du plaisir pratiquement toute la journée

    Heureusement que je travaillais tout seul chez mon client

    car part moment c’était assez épique

    #43726
    bzo
    Participant

    hé hé, cela fait plaisir de lire tout cela,

    j’imagine très bien

     

    pas mal, hein, de pouvoir faire cela,

    comme on veut, quand on veut, où l’on veut,

    du moment qu’on a un peu la paix

     

    et on ne s’en lasse pas car c’est un plaisir si spécial,

    je dirai, que c’est avant tout vivre la complicité avec  son corps,

    communier avec lui

    à travers le yin et le yang , éveillés en nous

     

    ce n’est pas juste se masturber ou se donner du plaisir,

    c’est un geste d’amour envers soi-même

    #43739
    modeyin
    Participant

    Mo corps continue à m’offrir du plaisir au cours de mes  journées

    Quand, je travaille, je mange, je monte des escaliers

    Mon bassin se déhanche, mes cuisses se resserrent, se frottent…

    #43741
    bzo
    Participant

    étonnant, n’est-ce pas les sensations qu’on parvient à vivre,

    une fois qu’on parvient à éveiller le masculin et le féminin, en nous

    et à bien les laisser jouer ensemble, dans notre chair

     

    je connais bien tout ce que tu décris,

    je suis aussi, en plein dedans

     

    notre corps en mode yin,

    devient comme le chapeau d’un magicien

    qui déverse des lapins, des pigeons,

    au premier coup de baguette sur son bord

     

    profite-s-en bien,

    expérimente, amuse-toi,

    profite de toute cette incandescence

    si complice, désormais

     

    car c’est bien de cela, avant tout, qu’il s’agit,

    devenir le complice de son corps,

    alors tout devient possible

    #43762
    modeyin
    Participant

    profite-s-en bien,
    expérimente, amuse-toi,
    profite de toute cette incandescence
    si complice, désormais<

    Jusqu’à mon dernier souffle @bzo j’en profiterais

    #43763
    modeyin
    Participant

    Je  continue mes explorations de mon corps de ces capacités

    Ma dernière éjaculation m’avais mis la puce à l’oreille

    L’envie m’a pris hier en fin d’après midi 1ère éjaculation

    Début de soirée 2ème éjaculation

    Et toujours envie de jouer avec mon corps

    Ce matin au réveil le plaisir est toujours là

    Vers 9h30 10h00 3ème éjaculation

    Rien ne change, ma prostate est toujours merveilleuse…

    #43766
    bzo
    Participant

    oui, j’ai aussi des périodes comme cela,

    où je suis une vraie fontaine à sperme,

    j’alterne

     

    là, comme mes messages les plus récents, en témoignent,

    je suis en période de rétention d’éjaculation,

    depuis un bon mois, à peu près

    et j’adore,

    j’interromprai pour rien au monde, actuellement

    mais je sais qu’il viendra un moment où cela se fera,

    où alors comme toi, j’éjaculerai à tout va, pendant quelque temps

     

    c’est différent, chaque période a ses spécificités,

    j’adore tellement la réactivité de mon corps, ainsi,

    ma chair gorgée d’énergie,

    ma peau devient sensible, prête à comme s’imbiber de mes caresses,

    mes mouvements, mes gestes,  génèrent des sensations,

    je n’ai juste qu’à bouger , en me mettant dans un certain état d’esprit,

    ouvert, prêt à me laisser entraîner,

    prêt au plaisir

     

    d’un autre côté, chez moi, en période où j’éjacule,

    où je ne retiens pas du tout les ondes génitales,

    j’ai des orgasmes très puissants, c’est plus endiablé, moins dans l’expérimentation,

    plus dans la cavalcade folle

     

    les énergies sont une fraction plus lentes, tout est moins réactif, instantanément

    mais il suffit de les solliciter comme il faut

    et elles sont bientôt , autant là,

    moins en finesse, moins en précision, moins dans le détail,

    mais c’est toujours tellement bon,

    c’est plus en puissance, plus massif

     

    comme c’est bon, ce corps, une fois arrivé à un certain stade de complicité

    et de capacité à se lâcher et à faire monter les énergies,

    devenu tellement réactif au désir,

    tellement complice, tellement incandescent à la moindre sollicitation

     

     

     

    #43985
    modeyin
    Participant

    Mon corps est toujours formidable

    J’ai l’impression que cela est devenu une fonction vitale comme respirer

    Tout les jours je me délecte de ce plaisir délicieux

    L’autre fois quand ma femme me coupait les cheveux

    une vague est arrivé, je l’ai fais durer

    Un matin, au réveil j’ai eu des contractions involontaires

    d’une force impressionnante

    Il y aurait tellement de choses à raconter

    Et cette nuit …

    Réveillé à minuit trente

    la magie a encore opérée jusqu’à 4h30 environ

    mais vers 3h30 une chose s’est produite

    J’étais allongé sur le ventre

    et mon corps a lâché prise en mode pénétrer

    cela à durer quoi une seconde voir 2 grand max

    Mais quelle sensation divine WOUAH

    J’aimerais pouvoir revivre ça

    C’est encore un moment fantastique

     

    #43987
    bzo
    Participant

    cela fait plaisir d’avoir de tes nouvelles

    et que tu t’amuses toujours autant

     

    je vois tellement de similitudes dans ce que tu décris,

    le plaisir aussi naturel que de respirer,

    il nous accompagne constamment

    car en mode yin, nous devenons le complice de notre corps

    et un dialogue constant s’établit

    dont le résultat

    est cette communion voluptueuse de tous les instants

    qu’on vit avec lui

     

    et puis c’est un tellement immense continent en nous,

    proportionnellement,

    nous n’avons fait que quelques pas dessus,

    tellement de chose encore à découvrir, à explorer,

    comme c’est bon d’être sur un pareil banc d’école,  avec sa chair

    dans l’intimité, côte à côte,

     

    banc d’école

    qui est en même temps, un bac à sable retentissant de cris joyeux,

    l’apprentissage est un incessant jeu,

    à partir du moment où l’on a la bonne approche,

    le désir pourtant, est une chose très très sérieuse

    mais qui exige de la légèreté, du détachement ,

    une capacité à s’effacer totalement

    pour ne laisser parler que le désir,

    le plus librement possible

     

     

    #43988
    modeyin
    Participant

    cela fait plaisir d’avoir de tes nouvelles

    Merci à toi @bzo

    Je participe un peu moins en ce moment

    mais je prend quand même le temps de lire les messages

    il nous accompagne constamment

    car en mode yin, nous devenons le complice de notre corps

    et un dialogue constant s’établit

    dont le résultat

    est cette communion voluptueuse de tous les instants

    qu’on vit avec lui

    C’est tout à fait ça

    Ca fait parti de mon identité, de ma personnalité maintenant

    Je ne pourrais pas revenir en arrière

    Tout les jours ça embellit ma vie

    De mémoire, cette nuit c’est la première fois que mon corps me donne autant de plaisir la nuit

    Il progresse encore. il me donne toujours plus de plaisir

    #44046
    modeyin
    Participant

    les jours se suivent et se ressemblent

    le plaisir ne me quittant plus

    Que dire de plus

    Ah si peut être, vendredi matin dernier en rangeant le bungalow

    que l’on avait loué pour le travail

    Mes tétons m’on fait une belle petite surprise

    ils pointaient grave

    Je ne les ai jamais vu aussi long les bougres

    #44113
    modeyin
    Participant

    C’est dernière semaine

    le plaisir était toujours la mais à très petites doses car pas le temps de plus

    étant en déplacement et très occupé

    comme si mon corps c’était mis en stand-by de lui même

    je suis rentré chez moi lundi et il a commencé à reprendre ses marques

    Et puis jeudi matin, grosse monté de libido qui c’est fini par une éjaculation en fin d’ après midi

    Vendredi journée tranquille

    le soir, je viens voir si il y a des nouveaux post

    et je lis le tiens @bzo

    laissons-nous aller à quelques fantasmes

    Je passe une nuit tranquille

    mais le lendemain au réveil

    Ma libido est remontée en flèche

    elle culmine à des hauteurs élevées

    Avec une envie, un désir irrésistible

    qui ne m’a pas lâcher de la journée jusqu’à 1h du matin

    l’heure ou je décide de dormir et même à ce moment là

    une nouvelle envie nait

    Ce matin le désir était encore là

    il ne m’a pas encore quitté

    #44114
    modeyin
    Participant

    Cette envie irrésistible est à des années lumières de celle que j’ai d’habitude

    Je dirais même inconcevable, il y a encore quelques temps

     

    #44115
    bzo
    Participant

    content d’avoir fait remonter ta libido

    et que tu ais aimé ce petit texte,

    avec  des fantasmes en roue libre

     

    c’est curieux comme mécanisme,

    il y a mon désir réel qui s’éveille

    mais qui vient alimenter des mots

    et puis c’est une partie de ping pong,

    entre eux

     

    mes mots vont de l’avant, rien ne les retient, ils ont toutes les audaces,

    alimentent mon désir

    qui lui-même viennent s’injecter dans les mots

    et ainsi de suite, il y a un phénomène d’émulation,

    je ne retiens rien

     

    c’est un jeu avec les mots,  mon désir et mes fantasmes,

    disons que je me fais mon cinéma

16 sujets de 501 à 516 (sur un total de 516)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.