Mots-clés : 

8 sujets de 521 à 528 (sur un total de 528)
  • Auteur
    Articles
  • #44278
    bzo
    Participant

    le corps et l’esprit c’était pareil

     

    je crois que c’est ce qu’on parvient à vivre avec notre façon de pratiquer,

    la sensation d’unité, de communion avec son corps

     

    ce que j’écrivais au-dessus,

    comme si mon imagination était partout à l’oeuvre dans ma chair,

    réinventant l’instant, sculptant les sensations

     

    j’imagine le plaisir,

    avec la collaboration étroite de mon corps,

    mon imagination à pour quelques instants,

    tous les  pouvoir sur ma chair

     

    le temps de l’action,

    mon corps lui fait confiance

    ce que je crois deviner de ce qui m’arrive,

    devient la réalité, instantanément, de ma chair,

    il est totalement complice

     

    retrouver le lien à son corps,

    c’est peut-être le fondamental dans notre façon de pratiquer,

    quand j’écris, retrouver le lien,

    c’est être avec son corps, au plus près, dans l’instant,

    il nous récompense directement

    car c’est bien la clef de la boîte au trésor,

    juste faire cet effort d’être au plus près de son corps,

    beaucoup de portes secrètes, s’ouvrent alors,

    nous vivons la pleine puissance des énergies libérées en nous,

    de plus en plus

     

    sublime apprentissage,

    essayez d’être le plus possible, entièrement soi,

    avec tout le féminin et tout le masculin, qu’on porte en nous

    et de ne rien retenir,

    que le désir affranchisse les limites, de plus en plus

     

    #44279
    bzo
    Participant

    enfin, cette notion d’imagination, chez moi,

    n’est pas tout à fait, le sens le plus commun

    qu’on attribue, en général, à ce mot,

    j’entends par ce mot,

    la force créatrice qu’on a dans nos têtes,

    avec des racines profondes en nous,

    une capacité de conception,

    de voir au-delà des choses, en-dedans des choses,

    une capacité de pénétration dans l’épaisseur du réel

     

    parvenir à utiliser toute cette puissance créatrice, dans l’instant,

    l’associer intimement à notre chair,

    l’entremêler à elle,

    pour révéler le réel de ce que l’on vit

    lui ajouter ses couches manquantes

    et non pas imaginant des choses,

    des fantaisies qui n’existent que dans nos têtes

     

    l’imagination, avec sa capacité créatrice, injectée à l’action,

    pour restituer à ce qui se passe, à chaque instant,

    sa réelle profondeur, sa réelle richesse,

    dans un lâcher prise fécond

     

    elle nous confère une capacité à être ébloui, à être impressionné,

    à être ému, dans l’instant

    car elle nous ouvre,

    fait de nous, un terreau  prêt à être ensemencé ,

    prêt à être envahi par la luxuriance de la volupté,

    de la sensualité et de la jouissance

     

    nous vivons dans notre imagination depuis toujours,

    notre véritable monde, notre véritable réel,

    il est avec lui, à chaque instant

    c’est aussi vrai durant l’action sexuelle,

    il faut la laisser jouer librement avec notre chair,

    sans même qu’on s’en rende compte,

    qu’elles s’unissent dans l’instant,

    pour reconstituer toute l’épaisseur

    de ce qui se passe vraiment

     

    #44291
    modeyin
    Participant

    il y a un équilibre général et un épanouissement sexuel,

    pour les gens comme moi,

    sans aucun partenaire, depuis longtemps,

    possible aussi

     

    un autre individu nous offre l’altérité,

    la possibilité de découvrir un tout autre univers,

    à la fois si similaire et si différent,

    du notre,

    la possibilité de découvrir une autre chair

    que la notre

     

    cependant, en soi,

    nous avons aussi toute une altérité,

    avec laquelle on peut entrer  en contact,

    laquelle on peut explorer,

    inlassablement

     

    nous avons le yin et le yang,

    pôles indépendants dans notre chair

    qui peuvent interagir, entre eux,

    tout en interagissant avec elle

     

    bon,

    il faut être prêt à aller loin, très loin,

    prêt à briser beaucoup de frontières et de tabous,

    en nous

    mais  nous avons la possibilité d’éveiller,

    un soi agissant, ressentant, percevant,

    tellement totalement différent,

    un soi enrichi,

    de tout le féminin et du masculin

    que nous portons en nous

     

    nous utilisons de notre corps,

    comme de notre cerveau,

    qu’une toute petite partie,

    finalement, aussi bien pour l’un comme pour l’autre,

    c’est comme si nous étions installé sur un tout petit bout de territoire

    planté au bord  d’un immense continent, sans limites,

    territoire inexploré, essentiellement,

    terra incognita

     

    il s’agit donc, grâce au désir,

    grâce aux ressources infinies de celui-ci,

    grâce à ce moteur

    qui peut tout traverser, tout briser, tout révéler,

    quelques instants, en nous

    de se découvrir un tout autre, un instant,

    de se découvrir être un tout autre et une toute autre, entremêlés,

    de révéler ce que la toute puissance du désir,

    quand il est lâché, sans aucun tabou,

    Entièrement d’accord avec toi

    #44397
    modeyin
    Participant

    Quand je prend ma douche, il y a très souvent quelque chose qui se passe à l’intérieur de moi

    Une métamorphose magnifique

    Tout mon corps  devient yin

    Avec une précision remarquable, une puissance redoutable, etc…

    mais bon l’eau est précieuse sinon je pourrais y rester des heures

    #44400
    bzo
    Participant

    bravo, je vois très bien ce que tu veux dire,

    ce sont des moments tellement émouvants, tellement intenses,

    ce corps quand il est ainsi tout entièrement habité par le yin et le yang,

    à l’oeuvre ensemble

     

    c’est splendide aussi de découvrir

    que rien n’est cloisonné, que rien n’est figé, en fait,

    malgré les apparences,

    on est dans un corps d’homme

    mais que cela ne veut pas dire grand chose

    car le féminin est en nous aussi

    et très bien capable de prendre les commandes de ce corps

    et alors on vit des moments vraiment très spéciaux

    de complicité avec celui-ci

    #44487
    modeyin
    Participant

    J’ai l’impression que mon corps est devenu autonome dans sa sexualité

    Les semaines sont riches en plaisir

    Une pensée, un mouvement, une position ou un regard

    peuvent provoqué l’ étincelle qui va enflammer mon corps

    L’alchimie entre mon yang et ma yin devient de plus en plus fort

    Il se complète de plus en plus dans ma vie de tout les jours

    autre que sexuel et je m’en réjouis

    Je laisse carte blanche à mon côté féminin et je ne suis pas déçu

    Je vis seul ma sexualité depuis un certain temps

    Mais quelles richesses incroyables

    on peut éprouver avec sa propre chair

    sans artifice et sans éjaculation

    Je deviens de plus en plus épanoui

    Ma femme me rejoindra peut être un jour

     

     

    #44506
    bzo
    Participant

    je crois qu’on est vraiment sur la même longueur d’ondes,

    aussi étonnant que ce soit,

    compte tenu de l’extrême spécificité de cette voie

    mais c’est, en fait, très touchant de savoir

    qu’à quelques centaines de kilomètres, vers le sud,

    il y a quelqu’un qui vit le même genre d’expérience

     

    oui, autonome, n’est pas un mot excessif, exagéré,

    on a tant de puissance sexuelle en nous,

    il y a de quoi se satisfaire totalement

    si on parvient à libérer ses énergies, libérer son désir

    et puis faire sauter ses tabous

    et embrasser le féminin en nous,

    le laisser s’emparer de notre corps

     

    autonome, aussi

    car c’est une expérience complète, totalisante

    qui nous permet d’aller au bout de nous-même,

    de nous découvrir, de nous enrichir,

    en même temps qu’apportant satiété à notre chair

    donc une expérience,  très épanouissante,

    très équilibrante

     

    cela peut paraître paradoxale, tellement notre façon de pratiquer,

    est extrême quelque part, flirtant avec des précipices en nous,

    on se déstabilise beaucoup,

    on remet en question notre masculinité, de fond en comble,

    en action,

    jusqu’au plus profond de nous-même

     

    mais cette voie est profondément positive

    car elle nous permet de nous découvrir de plus en plus,

    elle nous révèle à nous-même,

    nous permet de vivre des moments tellement aboutis

     

    et puis tout le corps qui nous répond,

    tout le corps qui devient tellement notre complice,

    c’est aussi une preuve à quel point,

    on est dans le vrai, on est dans l’épanouissement, avec ce cheminement,

    aussi atypique, soit-il,

    c’est , je crois, ce que j’aime le plus dans cette façon de pratiquer,

    à quel point, je communie avec mon corps,

    je m’unis à lui,

    semble ne plus former qu’un,

    avec des territoires immense, à ma portée, grâce à lui

    #44648
    modeyin
    Participant

    Plus j’explore mon corps

    Plus j’aime mon corps

    Plus j’aime mon corps

    Plus j’ai de plaisirs

    Plus j’ai de plaisirs

    Plus j’explore mon corps…

8 sujets de 521 à 528 (sur un total de 528)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.