• Ce sujet contient 26 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Andraneros, le il y a 2 mois.
7 sujets de 21 à 27 (sur un total de 27)
  • Auteur
    Articles
  • #38257
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Tu demandes @yaff :

    Est-ce normal ? bon signe ?

    Je suis tenté de te répondre que c’est formidable ! D’abord

    beaucoup de plaisir ressenti

    puis :

    Après la session, mon niveau d’excitation n’est pas redescendu, très dur de trouver le sommeil. J’ai fini par me masturber et combiner via caresses des tétons et contractions a-less, plaisir de ma prostate (pas d’orgasme) et plaisir pénien. C’était délicieux !

    puis :

    Ce matin en me réveillant et encore en fin de journée, j’ai l’impression que tout mon corps est ultra sensible.

    puis :

    Impression d’être en permanence excité

    et enfin :

    Mes tétons sont très sensibles aussi.

    Ce n’est pas un bon signe, c’est un excellentissime signe, c’est une preuve de grande sensibilité au massage prostatique.

    Tu me donnes l’impression de progresser très vite sur le chemin des orgasmes prostatiques. Continue. Bon cheminement @yaff.

    #38268
    Caktil
    Participant

    Bonjour @yaff,

    Ce matin en me réveillant et encore en fin de journée, j’ai l’impression que tout mon corps est ultra sensible.


    @bzo
    a raison. En ce qui me concerne, cette sensation d’avoir tout le corps ultra sensible est le signe qu’une excellente session se prépare. Et à la fin d’une séance, cette hypersensibilité et cette excitation m’apportent beaucoup de bonheur et de positivité.

    #38276
    modeyin
    Participant

    Bonsoir @yaff

    Bienvenue à toi sur le forum

    Ce matin en me réveillant et encore en fin de journée, j’ai l’impression que tout mon corps est ultra sensible

    C’est génial ça, par contre fait attention au deuxième effet que j’appelle l’effet KISS COOL
    si ton corps réagit comme le mien
    Tu vas voir c’est super marrant, moi j’adore
    Continue comme ça tu es sur la bonne voie
    Et puis tu as les conseils des experts du forum

    Bon cheminement à toi

    #38810
    yaff
    Participant

    Bonjour

    de retour parmi vous après quelques semaines d’absence !
    Pas de session pendant près d’un mois. Impression qu’avec le temps, la conscience / sensibilité de ma prostate a diminué.
    Reprise la semaine dernière, avec une très forte envie, et retour des sensations très agréables avec mon Hélix.
    Beaucoup d’excitation, avec du porno.
    Contractions volontaires plutôt marquées, tout en essayant de concentrer mon attention sur l’intérieur de mon corps plutôt que sur mon pénis. En position sur le dos, jambes serrées, épaules décollées du lit. Des vagues de plaisir surviennent, puis s’éloigne mais jamais complètement.
    Rapidement, forte érection malgré tout.
    Et les deux fois se sont terminées par un orgasme pénien « classique » avec éjaculation, sans pourtant avoir touché mon pénis. Mais impression d’un mélange entre du plaisir venant de ma prostate et venant de mon pénis. Orgasmes très intenses les 2 fois.
    Et retour de ma « sensibilité » prostatique et aussi sensibilité des tétons pendant la journée. Forte libido, qui m’a même conduit à devoir me « calmer » au bureau !
    Inscrit sur mon agenda : une session plus longue orientée respiration et relaxation, en résistant à la tentation du porno !
    Toujours preneur de vos réactions, et bon cheminement à tous !

    #38811
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @yaff,
    Tu nous dis :

    Mais impression d’un mélange entre du plaisir venant de ma prostate et venant de mon pénis. Orgasmes très intenses les 2 fois.

    En clair tu es extrêmement sensible aux caresses de ton masseur.
    Je te disais en juillet ;

    Ce n’est pas un bon signe, c’est un excellentissime signe, c’est une preuve de grande sensibilité au massage prostatique.

    Ce point me paraît définitivement validé, à moins que tu n’aies quelque chose à ajouter pour ta défense.

    Donc pour tes prochaines sessions tu peux te donner, en toute confiance, la mission suivante :
    « Je refuse toute éjaculation pendant ma session et les six heures qui suivent »
    Concrètement quand pendant ta prochaine session tu sentiras ton énergie sexuelle s’accumuler dans la zone de ton pénis, tu feras en sorte de te détendre encore plus profondément. Il est possible que cette attitude te fasse perdre momentanément une partie de tes sensations. Ce serait normal et ça ne les empêcherait pas de revenir quelques minutes plus tard avec éventuellement encore plus d’intensité mais aussi un meilleur contrôle de ta part pour rester en mode prostatique.

    Dans la même logique il est important que maintenant tu t’efforces de séparer très nettement tes masturbations éjaculatoires de tes sessions. Si je me fie à tes messages du mois de juillet, cette forme de discipline va rendre ta sexualité explosive.

    Inscrit sur mon agenda : une session plus longue orientée respiration et relaxation, en résistant à la tentation du porno !

    Je valide à 100 % la session longue, à 100%l’orientation respiration et relaxation, à 100% la résistance au porno. Bon cheminement @yaff.

    #40909
    yaff
    Participant

    Bonjour

    retour après près d’un an de pratique prostatique.

    Début avec Hélix, puis acquisition de Progasm JR et des deux peridises. Utilisation en journée de ces derniers, parfois en travaillant.

    Rythme des sessions variable en fonction des disponibilités / possibilités.

    Si je fais un bilan :
    – éveil de ma sensibilité prostatique indéniable, grandes sensations de plaisir, parfois ressenties sans masseur
    – boost de ma libido en général, impression d’être ultra sensible par moment (tétons notamment). Il m’arrive souvent de me réveiller très excité la nuit et de me masturber et jouir en quelques secondes / minutes (en silence à côté de mon épouse).
    – Difficultés à rester concentrer sur les sensations prostatiques. Sûrement lié à la pratique de mes sessions où je suis resté dans un mode avec porno 😉 Du coup au bout d’un moment mon excitation est telle que cela me provoque un HFWO (orgasme éjaculatoire sans aucune action de ma part sur mon pénis).
    – Ai été 2 fois proche je pense d’un orgasme prostatique (une fois où j’ai voulu m’endormir avec le masseur, position chien de fusil et où je me suis concentré sur ma respiration. J’ai cru comprendre ce qui est régulièrement évoqué : ne rien faire, ne pas avoir d’attente, laisser l’orgasme venir)

    Bref, il manque encore un peu d’auto discipline et de lâcher prise, toujours preneur de vos conseils messieurs !

    #40910
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Je pense que tu analyses très bien ta pratique. Ce peut être d’autant plus profitable d’abandonner le porno pendant tes sessions que tu peux commencer à te concentrer sur les premières sensations que tu sembles vivre. Ta sensibilité à l’action de ton masseur est bien réelle. Essaie d « intérioriser » ton plaisir. Si tu le sens se manifester au niveau de ton pénis, pense à te détendre « encore plus » pour éviter les spasmes éjaculatoires, un peu comme tu pourrais le faire pendant une masturbation quand tu ne veux éjaculer et rester juste avant le point de non-retour.

    Bon cheminement @yaff.

7 sujets de 21 à 27 (sur un total de 27)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.