• Ce sujet contient 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par bzo, le il y a 5 mois.
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Articles
  • #44207
    Optimumlzr
    Participant

    Bonjour à tous,

    Pour résumer mon parcours, cela fait à presque 10 ans que je me suis ouvert au plaisir anal, 6 ans que j’ai acheté mes premiers sextoys (qui au départ n’étaient pas ouf), 1 an que je possède un Aneros et enfin à peu près 2 mois que j’arrive à vraiment mettre le doigt sur mes sensations et la position de ma prostate.

    Je me décide à publier ici parce que j’ai, comme le titre l’indique, ce terrible sentiment de faire les choses comme il faut, d’atteindre une sorte de “point critique” au niveau des sensations, à savoir le coeur qui s’emballe, des contractions anales et de la prostates dont la fréquence devient très rapide, beaucoup de plaisir, jusqu’à ce que toutes les sensations se coupent, et que tout se calme.

    C’est comme si les sensations de plaisirs sur lesquelles j’avais focus mon attention disparaissaient d’un coup, et de temps en temps comme si je perdais le focus. Ce qui me donne donc ce sentiment d’atteindre la “cible” mais en passant à côté.
    Je fais pourtant le maximum pour me laisser aller, me détendre et ne pas penser en objectifs (contrairement à ce que ma dernière phrase laisse entendre), mais ça a été pareil lors de toutes mes dernières séances, avec ou sans masseur inséré.

    Je dois dire que même si j’ai fait un vrai travail sur la frustration (que je connaissais beaucoup lors de mes expériences précédentes), je commence à me dire que je ne fais pas les choses bien :/

    Merci d’avance si quelqu’un à des pistes qui pourrait m’aider.

    #44209
    bzo
    Participant

    hello

    beaucoup de personnes qui s’y aventurent,

    ont le même type de retour que toi, dans un premier temps,

    quelques uns ont la chance que cela semblent aller de soi pour eux,

    ils se mettent au lit, bougent un peu, se caressent

    et déjà les premiers orgasmes arrivent

     

    mais pour la très grande majorité, ce n’est pas le cas,

    ceux-là, un cheminement plus ou moins long, les attend,

    avant d’accéder au paradis prostatique

     

    je ne veux pas m’aventurer trop loin dans les conseils

    car je ne me considère plus comme qualifié à le faire,

    dans la mesure où ma façon de pratiquer depuis quelques années,

    s’est fortement éloigné du massage prostatique,

    même si j’ai eu une première période où j’y étais aussi

    et où j’ai atteint tous les objectifs possible et imaginable, ainsi

     

    tu te heurtes au classique plafond de verre, beaucoup de sensations bien agréables,

    l’impression que l’orgasme est tout près mais il n’arrive pas,

    il faut continuer de patienter, persister,

    un jour, tu passeras ce stade,

    essaie bien de rester dans l’instant,

    l’instant est un nid, c’est là que tu dois être tout entièrement,

    sans plus aucune attache à rien, à aucune technique, aucune attente, aucune pensée, rien,

    juste être là, avec ton corps, ta prostate, en tête à tête ardent,

    profitant de tes énergies qui se libèrent au maximum

     

    au plus tu seras ainsi, au plus tu auras de chances de briser ce plafond de verre

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.