11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Articles
  • #44155
    Rouge et noir
    Participant

    Bonjour à toute la communauté de l’Orgasme Prostatique !

    Et oui, quel étonnement, mais aussi quelle tristesse de constater que le plaisir terrestre absolu (à mon sens), à savoir l’Orgasme peut être un sujet difficile voir tabou en fonction de la forme qu’il revêtit…

    Mais très heureux de voir que c’est aussi un sujet fédérateur et source d’échange. Ce qui me pousse à apporter ma modeste contribution.

    Agé de 49 ans, j’ai testé tout au long de ma vie hétérosexuelle le plaisir anal sans vraiment me concentrer sur le plaisir prostatique. Récemment, je m’y suis penché avec un peu plus d’intérêt avant de connaitre ce forum. J’avais essayé il y a un an le Helix sans succés, voir avec déception. J’étais resté sur l’utilisation traditionnelle d’un gode sans forcément en connaitre toute la philosophie et surtout l’anatomie mais j’y reviendrai.

    Récemment, j’ai investi dans le Edge 2 de Lovense.

    Première utilisation, très bonne sensation mais pas d’orgasme

    Deuxième session: BAM! Avalanche de plaisir… orgasmes multiples…. Je ne reviendrai pas sur le plaisir tout juste indécent et incroyable que procure l’orgasme prostatique ! Pourquoi n’ai-je pas connu pas cela plus tôt ?

    Moi qui jalousait tant la gente féminine et son clitoris, ses orgasmes multiples. Et bien messieurs, nous sommes leur égal ! Quel dommage, une fois encore, que tout plaisir anal soit assimilé (et quand bien même) à des tendances homosexuelles.

    Revenons à mon Edge et mon Helix (je n’ai d’action dans aucune des deux modèles! 🙂 )

    En pratique, je n’ai pas obtenu l’orgasme prostatique en mais libres totales ! Je m’explique: pour atteindre l’orgasme prostatique avec le Edge, et ce , malgré ses possibilités de modifier l’inclinaison, j’ai été obligé de l’orienter manuellement sur le fameux point P. Là, festival à tous les coups !!

    Un peu frustré car je pensais vraiment qu’une fois en place, le travail se ferait tout seul !!

    Mais le point P est finalement une zone très précise et assez limitée, et j’en ai tiré la conclusion, notamment en repensant à l’Helix, que l’anatomie pouvait beaucoup varier d’un individu à l’autre. En effet, je suis très grand et c’est une évidence que ma prostate n’est pas forcément localisée au même niveau qu’un homme de petite taille. Forme et position du bassin etc, autant d’éléments qui à mon sens change de façon plus ou moins radicale la position du point P.

    Evidemment, les fabricants se basent sur des statistiques anatomiques moyennes.

    Ma conclusion est, qu’à chaque homme, il y a peut-etre son stimulateur prostatique.

    Alors messieurs, prenez le temps d’explorer, de changer, de tester pour trouver le Saint Graal, parce que OMG, ça en vaut vraiment la peine !!

    #44156
    youngboy
    Participant

    Tout d’abord felicitations pour avoir trouvé ta voie, quelle chance d’accéder à ce plaisir. Pourrais tu en dire un peu plus sur le edge 2 ? Je cherche un nouveau masseur et ta théorie me parait légitime, j’ai personnellement l’impression qu’aucun masseur ne me convient vraiment dans ceux que j’ai testé. L’as tu utilisé comme un aneros classique selon le traité ou avec les vibrations ? En bref peux tu en dire plus sur ta maniere de pratiquer avec le edge 2 ?

    #44157
    Rouge et noir
    Participant

    Le Edge 2 se vante d’être réglable en inclinaison. Ce qui est vrai. Mais dans mon cas, si je m’incline plus en avant car je sens que mon point P s’y trouve, il a tendance à sortir car trop de “pression” avec la partie externe. Donc je suis obligé de diminuer l’inclinaison et de l’incliner manuellement en exerçant une pression vers l’arrière du bras externe pour appuyer plus vers l’avant.

    En fait, idéalement, il faudrait qu’il soit plus long au niveau de la tige verticale. Donc je ne peux pas vraiment l’utiliser suivant le protocole Aneros, même si je rajoute des contractions du périnée, qui de toute façon finissent par venir naturellement quand j’atteins le Nirvana.

    Je ne sais pas si mes explications sont claires.

    Pour le coup, je m’aguerris un peu et je vais investir dans le Loki Wave qui a une vraie poignée et qui me semble mieux correspondre à mon anatomie. Sans compter que ce dernier a des mouvements antero-postérieur en plus des vibrations. Rien que d’en parler, j’en salive…

    #44158
    Rouge et noir
    Participant

    Gros avantage des vibrations, c’est que la stimulation est très rapide. Je lis des séances de 1h30.

    La dernière session que j’ai fait, j’ai arrêté au bout de 20 minutes quasiment épuisé de plaisir.

    C’est très étrange comme sensation. Être totalement envahi dans tout son corps du plaisir de l’orgasme mais de devoir arrêter parce que tu n’en peux plus de la succession d’orgasmes.

    #44170
    divine_oblivion
    Participant

    <p class=”p1″><span class=”s1″>Super que t’as tant progressé!</span></p>
    <p class=”p1″><span class=”s1″>Je suis comme toi, ayant joué pendant des années avec mon cul avec beaucoup de plaisir mais sans avoir d’orgasme prostatique, car j’ignorais l’existence de ce dernier.<span class=”Apple-converted-space”>  </span>Un jour par le biais d’Adam j’ai découvert la traité d’aneros, et après 3 ans de vie haute orgasmique depuis la découverte des orgasmes prostatiques, je peux dire qu’il n’y a pas de règles par rapport a la location exacte du « p-spot » et le plaisir qu’on en tire. </span></p>
    <p class=”p1″><span class=”s1″>Peut être aujourd’hui tu prends plaisir d’une certaine manière et d’un certain endroit, mais ça peut facilement changer avec le temps.<span class=”Apple-converted-space”>  </span>L’orgasme prostatique ouvre la porte à d’autres types dorgasmes: rectal, anal, tétons, peau, etc. Donc c’est possible que d’ici quelques temps tu vas trouver que le Hélix marche hyper bien, justement parce que ça stimule un autre endroit de ton intérieur.<span class=”Apple-converted-space”>  </span>Il y a même des jouets aneros qui sont pas censé stimuler le prostate car trop court, mais qui peuvent provoquer des orgasmes aussi bien que les autres: le tempo et les peridises. Et puis les pratiques sans jouets, ben la pour le coup il n’y a même pas question d’endroit spécifique stimulé.</span></p>
    <p class=”p1″><span class=”s1″>Donc je suis d’accord qu’il faut essayer plein de jouets pour trouver ceux qui marchent pour toi, mais il faut aussi être ouvert à la possibilité que les jouets qui ne marchent pas sur toi aujourd’hui marcheront peut-être demain!</span></p>

    #44171
    curieuxjj24
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je me permets d’intervenir dans ce post parce que je me sens particulièrement concerné.

    J’ai tenté de connaitre le plaisir prostatique depuis maintenant plus d’un an et presque une centaine de séances mais sans atteindre l’orgasme. J’ai pourtant un hélix, un progasm jr, un vice 2 et un plug pfun njoy. J’alterne régulièrement avec ces modèles mais pour l’instant, j’ai seulement des sensations légères de bien-être parfois mais rien de signifiant ou de concret. Je cherche toujours la clé, peut-être trop diront certains mais enfin, c’est quand même le but ! J’analyse toutes mes séances et j’essaie d’en tirer des leçons pour progresser et ce que je peux dire aujourd’hui c’est que c’est le vice qui me fait le plus d’effet, j’ai même eu l’impression de passer prés de l’orgasme une fois mais depuis plus rien. Je me dis qu’avec sa taille, il appuie peut-être davantage sur ma prostate ? Le problème que je rencontre est que je n’arrive pas à la situer : partout sur internet, on vous dit qu’elle se situe à environ 7 cm de l’anus mais j’ai beau introduire mon majeur et tâtonner, je ne sens pas la fameuse “noix” qui est soi-disant à porter de doigt. J’ai essayé avec les différents masseurs en les faisant pivoter pour essayer de me dire “tiens, à cet endroit je sens une sensation m’envahir” et je n’ai pas réussi. Elle est pourtant bien là, je jouis en me masturbant, elle “pleure” plus ou moins lors des massages, donc, elle est là mais…y’a un truc !

    Dernièrement, je me suis dit qu’il fallait peut-être tester un masseur qui ressemble à un doigt mais qui soit plus incliné pour appuyer peut-être davantage vers le devant et j’ai pensé au edge 2 qui est bien noté. De plus, il a l’avantage d’avoir 2 moteurs séparés et il peut appuyer sur le périnée sans appuyer trop fort à l’intérieur. Ton expérience m’intéresse donc particulièrement. J’en profite pour glisser aux testeurs du site une petite suggestion de test de ce masseur : je serais curieux de savoir ce qu’en penserait Adam.

    Je suis donc intéressé par ce modèle même si je ne suis pas convaincu par les vibrations. Sur le vice, je trouve qu’elles sont trop fortes et ça “tue” les sensations mais c’est surement parce que ma prostate n’est pas éveillée correctement.

    Si toutefois certains ont connu un peu le même parcours que moi et ont une suggestion de masseur ou de gode pour me débloquer, je leur en serais très reconnaissants. Idem pour arriver à localiser ma prostate avec le doigt. Je me dit qu’elle est peut-être à plus de 7 cm et j’ai lu qu’un certain pourcentage de la population ne peut pas bénéficier du toucher rectal pour cette raison. Pourtant mon urologue m’en a fait un mais je n’ai pas eu l’intelligence de regarder et ressentir comment il faisait…promis l’année prochaine lors du prochain examen ! mais j’aimerais bien y arriver d’ici là.

    J’hésite à acheter le progasm qui est le plus gros des aneros, il me fait envie. Le loki, je l’ai testé il y a 5 ans mais il était trop gros, je me suis fait mal et de colère je l’ai jeté mais les vibrations ne m’avaient pas emballé de mémoire…

    En tout cas, merci pour ton retour.

    #44175
    Rouge et noir
    Participant

    Pour répondre aux deux derniers postes, effectivement je confirme que l’orgasme prostatique est très “personnel” que ce soit pour fes raisons anatomiques, psychologiques.

    Pour preuves, depuis 3 jours, j’ai découvert une position, que je n’ai pas lu fréquemment mais qui me donne un plaisir de dingue :

    Sur le ventre, appuyé sur les coudes, sexe bien positionné vers le bas entre les jambes, et je fais des mouvements de va et vient avec des contractions des fessiers comme en missionnaire.

    Olalala…. Divin pour faire monter le plaisir.

    J’ai même testé sans vibrations, c’était fabuleux.

    Mais je finis quand même à plat ventre légèrement sur le côté et obligé de guider le Edge manuellement.

    Mon problème c’est la dépendance 😂

    C’est tellement bon. Plus on connaît son corps plus on en veut…. Juste addictif.

    J’ai également découvert que j’étais très sensible aux stimulations orales… Sucer un doigt, un plug en même temps ça m’excite tellement…

    Et donc oui, je vais sans doute retourner et essayer un Aneros, à mon avis le progasm parce qu’il est plus long.

    Et pour finir, moi non plus je n’arrive pas à stimuler avec mon doigt ma prostate 🤷

    #44176
    Rouge et noir
    Participant

    Dernier élément, qui confirme la précision anatomique de la position du point P. J’ai voulu modifier à peine l’inclinaison du Edge, et j’ai perdu de suite la stimulation prostatique. C’est ça vraiment au degré et demi centimètre près

    #44177
    bzo
    Participant

    alors, si je puis me permettre un conseil

     

    Dernier élément, qui confirme la précision anatomique de la position du point P. J’ai voulu modifier à peine l’inclinaison du Edge, et j’ai perdu de suite la stimulation prostatique. C’est ça vraiment au degré et demi centimètre près

     

    tu as trouvé un système qui pour l’instant, fonctionne,

    c’est bien, très bien,

    cependant ne t’enferme pas trop dans des certitudes techniques trop fermes

    qui vont te limiter dans le temps et te conduire dans un cul de sac,

    plus qu’autre chose

     

    tu écris que c’est au degré et au centimètre, près,

    personnellement, je ne crois pas que c’est le cas,

    on prend vite des habitudes et en sortir, peut demander un effort

     

    ne pas se laisser piéger en se laissant enfermer,

    nous ne sommes pas au tir à l’arc ici où une précision au millimètre,

    est déterminante,

    à ta place, je me forcerais à essayer d’autres positions, d’autres angles,

    une fois que tu vas y arriver, tu vas pouvoir ainsi diversifier, varier

    et ainsi évoluer, progresser, enrichir ta pratique

     

    il n’y a pas de plaisir aussi intense qu’il soit,

    dont on ne se lasse pas , si cela devient une routine

    #44178
    Rouge et noir
    Participant

    Je prends note avec attention de tes remarques 😉.

    Qui d’ailleurs s’avère vrai puisqu’en changeant de position, je trouve déjà de nouvelles sensations.

    Je comprends que la découverte du corps et notamment des zones de plaisir est une longue et belle découverte.

    Je voulais juste apporter mon témoignage pour, peut-être, donner des points d’évolution à ceux en recherche 😉.

    Longue vie à l’Orgasme 😍

    #44179
    bzo
    Participant

    oui, bien sûr,

    je suis désolé d’avoir écrit cela,

    tu as découvert le plaisir prostatique, sa formidable richesse et puissance,

    tu es plein d’enthousiasme

    et tu voulais partager le truc qui t’a permis d’y accéder

     

    garde cependant bien à l’esprit

    de ne pas te laisser limiter par ton truc,

    reste curieux, explorateur

    et essaie de sortir de la réussite dépendant d’un contact au centimètre près

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.