5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Articles
  • #38286
    AvatarAdam M.
    Maître des clés

    Bonjour à tous,

    Voici un nouveau sujet qui me touche personnellement et touche pas mal d’hommes libertins autours de moi. Au plus je vieillis, au plus j’ai une certaine difficulté à jouir je trouve.

    C’est pas un problème d’excitation, j’ai simplement moins de sensation en pénétration et, pendant le coït, je n’arrive pas à aller facilement au bord de l’orgasme et à éjaculer. Il faut vraiment que j’y mette du mien pour jouir alors que plus jeune, il fallait plutôt que je me retienne fort (la vie est mal faite quand même… ahaha).

    Du coup c’est frustrant, alors j’aimerais lancer le sujet pour, d’une part, savoir si cela vous arrive, d’autre part, si vous avez réussi à trouver une manière de retrouver votre sensibilité d’antan. Je ne me fais pas trop d’illusion, nous avons tous l’age de nos artères, mais qui sait, une belle surprise est possible.

    Bises à tous, et au plaisir de lire vos réponses.

    #38299
    Avatarnydor
    Participant

    Bonjour,

    Personnellement, j’ai dépassé la cinquantaine, et je n’ai jamais encore été confronté à ce
    phénomène. Est-ce une perte de sensibilité consécutive à l’usage (si je puis dire) ? Je ne crois pas que cela ait un lien avec les artères. J’ai plutôt connu le phénomène inverse il y a quelque temps, c’est-à-dire une perte relative d’érection (les artères sans doute !), et une éjaculation trop rapide par crainte de perdre mon érection ! L’explication est peut-être d’ordre psychologique. Il peut y avoir une cause autre que physique qui explique ce changement.
    Ce qui peut avoir un rapport avec le vieillissement, c’est la baisse d’intensité du plaisir.

    #38305
    AvatarAdam M.
    Maître des clés

    Je ne sais pas, ce serait intéressant d’avoir l’avis d’un sexologue ou d’un professionnel, car je suis loin d’être le seul homme de mon entourage à avoir ce genre de ressenti.

    #38372
    filoufilou
    Participant

    Bonjour
    70 ans passés et aucune baisse dans l’intensité du plaisir lors de l’éjaculation lorsque je vais, rarement volontairement, jusque là. Un sexologue serait certainement plus à même de vous conseiller.

    #38380
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    @Adam ton expérience renouvelée d’orgasmes prostatiques et d’orgasmes « énergétiques » plus intenses et plus profonds que tes orgasmes péniens n’est-elle pas la cause d’une baisse de ta sensibilité aux stimulations qui précèdent un orgasme « classique » qui serait devenu peu satisfaisant ? Cette question ne prend pas en compte les effets associés au partage avec tes partenaires. Mais le manque de satisfaction que tu ressens est bien réel malgré la partage des émotions.

    Ce sujet est quelque fois mentionné sur les forums, souvent sous forme de crainte exprimée par des débutants, rarement sous forme de mise en garde de la part de pratiquants subissant des effets de même nature.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.