4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Articles
  • #42054
    franky
    Participant

    Bonjour,

    Voici maintenant environ 8 mois que je pratiques régulièrement des séances avec un aneros et que je lis vos expériences et conseils sur ce site qui est vraiment top. Aujourd’hui j’ai décidé de sauter le pas et de vous parler de mon expérience dans la découverte ma prostate et du plaisir que cela procure.

    Au début comme un peu tout le monde, je n’avais pas énormément de sensation jusqu’à que je m’habitue à l’objet et que ça réveille ma prostate. Quelques séances plus tard, j’ai commencé à avoir des picotements dans ma prostate sans aneros je précise plusieurs fois dans la journée en vaquant à mes occupations. J’ai alors essayé de faire une séance sans aneros en croissant mes jambes et en faisant des contractions. A cette période là, j’avais plus de sensations et de plaisir qu’avec l’aneros. Je pense que cela a permis de franchir une étape de plus vers l’orgasme.

    Par la suite, j’ai alterné les séances avec et sans aneros. J’arrivais à avoir beaucoup de plaisir, de contractions involontaires, de sensations de chaleur dans le bas ventre, mais sans atteindre l’orgasme. Les positions qui ont l’air de fonctionner le mieux pour moi (avec aneros), sont soit couché sur le dos jambes légèrement écartées ou coucher sur le côté jambes l’une contre l’autre repliées.

    Dernièrement j’ai eu de nouvelles sensations, c’est ce qui m’a poussé à écrire dans ce forum. Je commence la séance en faisant des exercices de respiration et en essayant de me détendre le plus possible. Ensuite je commence gentiment les contractions, jusqu’à ce que les contractions involontaires commencent. Tout cela en me caressant les tétons, parce que j’ai remarqué que cela augmente les fourmillements dans ma prostate. Au bout d’un moment, le plaisir augmente et j’ai l’impression que ma prostate grossit de plus en plus et j’arrive à un point où j’ai l’impression qu’elle va exploser et que je vais atteindre l’orgasme. Mais à ce moment là, mon corps se contracte fortement en me coupant le souffle. La contraction est comme si je poussais fort sur les toilettes quand on fait ses besoins. Pendant cette contraction, je n’arrive plus à respirer et je suis obligé de la couper au bout d’un moment pour reprendre mon souffle. Ensuite les contractions involontaires recommencent et une nouvelle forte contraction revient. J’ai l’impression qu’au bout d’un moment cela coupe la montée du plaisir. Après c’est pas désagréable, mais j’ai pas l’impression que se soit un orgasme. Je précise que j’ai eu cette expérience avec et sans aneros.

    Je me demandais si d’autres personnes ont eu cette expérience?

    Merci d’avance pour vos retours sur mon cheminement.

    Meilleures salutations,

    Franky

    #42056
    modeyin
    Participant

    Bonjour @franky

    Bienvenue à toi

    Je me demandais si d’autres personnes ont eu cette expérience?

    oui mais moi il se tend et il me fait serrer les fesses
    Quand tu sens que ton corps va se contracter, respire d’une façon qui va détendre ton corps
    Ca peut être celle du petit chien courte et rapide ou des grandes respirations longues et lentes
    A toi de voir

    Tout cela en me caressant les tétons

    Les tétons sont très important les miens je les bichonne
    mais joue aussi avec les autres parties de ton corps
    Explore le

    Bon cheminement @franky

    #42058
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @franky et bienvenue sur notre forum.

    Selon ce que tu nous dit tu sembles avoir bien avancé dans ton cheminement prostatique. Ta progression n’est pas ultra rapide mais tu sais être patient et persévérant. Je suis heureux de lire que tu fais des sessions qui commencent à te faire vivre régulièrement des expériences intenses. La description de tes sessions montre que tu es très bien engagé pour vivre bientôt des orgasmes qui te propulseront dans un nouveau monde.

    Les contractions que tu décris semblent bien être des réactions de ton organisme qui se défend contre un plaisir qui dépasse tout ce qu’il connaît. De ce point de vue ton expérience se retrouve chez de nombreux autres aspirants à l’orgasme prostatique. Le conseil que je peux te donner rejoint ce que @modeyin t’a dit. Quand tu sens cette contraction monter, efforce toi d’y renoncer, de te détendre encore plus. Il est possible que dans un premier cette attention renforcée sur la détente réduise la montée de ton plaisir. C’est normal. Dans tous les cas le plaisir revient et souvent encore un peu plus intense. Si tu sais faire confiance à ton corps tu es sur le point de faire un grand pas en avant vers tes futurs orgasmes. Je te le souhaite de tout cœur.

    Bon cheminement @franky.

    #42090
    franky
    Participant

    Merci pour vos réponses.

    Je vais essayer d’appliquer vos conseils.

    Bon début de semaine.

    Franky

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.