Mots-clés : 

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Articles
  • #43003
    Halan
    Participant

    Bonjour,

    Suite à de nombreuses lectures sur ce forum,je me suis decidé à faire l’acquisition du Aneros Helix afin de pouvoir explorer cette autre facette du plaisir !
    J’ai dejà eu des expériences anales avec Sextoy auparavant, étant plus jeune, il y a bien 14 ans j’avais eu un presque orgasm avec … le manche d’une brosse à dent … ouais on fait n’importe quoi jeune.
    Je me suis donc lancé dans cette aventure afin de rencontrer à nouveau cette sensation.

    Je suis actuellement à ma 7eme sceance avec le Helix et j’ai énomément de questions ! Car je n’arrive pas à passer le stade de “oui c’est agréable de le sentir bouger”

    D’abords pour les contractions anales j’ai plus l’impression que je fais les mêmes contractions que lorsque je contracte le periné est-ce bon ?
    Ensuite au niveau de la respiration quand je commence les contractions je n’arrive pas à garder une respiration lente et profonde, faut-il privilegier une bonne respiration plutôt que se focaliser sur les contraction ?

    Et pour finir je n’arrive pas à avoir de contractions involontaires alors que mes scéances durent 1h20 en général. Mais je pense avoir un problème d’efficacité des muscles du rectum …

    Merci beaucoup pour votre aide vers le chemin des plaisirs prostatiques

    #43004
    Marclof
    Participant

    Salut Halan,

    Je me suis posé exactement les mêmes questions lors des premières séances. Je me considère encore comme débutant, mais j’ai déjà réussi à avoir quelques orgasme, voilà pourquoi je me permets d’apporter ma pierre à l’édifice. Globalement les réponses que tu vas avoir, c’est : “il faut s’écouter” et “il faut que tu essaies différents manière jusqu’à trouver ce qui te convient.” Et effectivement ce sont selon moi les bonnes réponses. Pour moi ce qui a fonctionné, c’est de me concentrer sur la respiration et la détente. J’ai totalement laissé tombé les contractions. Au contraire j’essaie de décontracter au maximum toute la zone anale et périnéal. Actuellement je suis en train de comprendre et d’évoluer sur l’état d’esprit a avoir. On dit souvent qu’il faut savoir apprécier les bonnes sensations, sans chercher à obtenir absolument un orgasme. Tu as la chance de déjà ressentir des choses, il faut que tu arrives à te dire que c’est super et lorsque tu les ressens, il ne faut surtout pas que tu cherches à obtenir un orgasme. Il faut que tu continues ce que tu est déjà en train de faire, que tu gardes une bonne respiration et que tu restes détendu. Les sensations vont s’emballer d’elle même. C’est pour moi le point le plus difficile. Ne pas chercher l’orgasme et savourer chaque sensation agréable.
    J’espère que cela t’aidera, bonne chance 😉

    #43010
    Halan
    Participant

    Merci beaucoup pour ton retour !
    Effectivement c’est compliqué de faire le vide dans sa tête, resté concentré sur sa respiration tout en attendant rien de particulier si ce n’est rester à l’écoute du plaisir des sensations découvertes !

    Une autre question me vient, après chaque séance comme je suis dans un état entre excitation et frustration je me masturbe toujours pour finir mais cela retarde t’il le cheminement ? Faut-il rester “sur sa faim” pour ne pas détourner les sensations et augmenter le désir ?

    J’ai eu hier mes meilleurs sensations en alternant poussée puis contraction en étant à quatre pates, je le sentait bien bouger en moi mais dans l’euphorie j’ai éjecté l’Aneros et ensuite quand je l’ai remis ça m’avais coupé dans cette prise de plaisir. Après je me demande si c’était pas simplement du plaisir dû à la sensation de pénétration.

    Merci pour votre attention et vos réponses 🙂

    #43035
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonsoir @Halan et bienvenue sur notre forum.

    oui c’est agréable de le sentir bouger

    Après seulement 7 sessions ce n’est pas si mal. De mon point de vue c’est encourageant.

    pour les contractions anales j’ai plus l’impression que je fais les mêmes contractions que lorsque je contracte le périnée

    Tout dépend ce que tu appelles « contracter le périnée ». Le périnée est composé de plusieurs groupes musculaires. L’un est celui qui permet de stopper le flux urinaire. Un autre est le sphincter anal, celui qui ferme le rectum où nous glissons nos masseurs. C’est celui-ci qui va agir directement sur le masseur en le faisant remonter le long de la prostate quand on le contracte et en le laissant redescendre quand on le détend, éventuellement avec une poussée du rectum.

    Au tout début, quand on n’a aucune expérience de la contraction volontaire des muscles du périnée on a tendance à tous les contracter en même temps sans les différencier. Tu peux donc faire des « entraînements » pour bien percevoir séparément ces 2 groupes musculaires. C’est en général plus facile avec des contractions légères. Si tu sens bien l’Helix bouger c’est que tu contractes les bons muscles. Essaie de le sentir bouger avec la contraction la plus légère possible. Cette forme d’entraînement n’est pas orgasmique mais faite en début de session elle t’aidera à progresser plus rapidement.

    quand je commence les contractions je n’arrive pas à garder une respiration lente et profonde,

    Privilégie les contractions les plus légères et concentre-toi sur tes sensations ; c’est le plus important. Tu peux t’entraîner à la respiration abdominale en dehors de tes sessions de massage et peu à peu elle devrait devenir plus naturelle. Ses grands avantages sont de t’aider à te concentrer sur l’instant présent, de provoquer un massage interne de la prostate qui double celui du masseur et de contribuer à un meilleur relâchement musculaire, à condition qu’elle ne soit pas forcée.

    je n’arrive pas à avoir de contractions involontaires alors que mes séances durent 1h20 en général.

    Les contractions involontaires ne se commandent pas et ne dépendent pas du temps que tu consacres à tes sessions. Elles surviennent quant tu es capable d’un vrai relâchement musculaire, quand tu es capable de bien contracter les seuls muscles en jeu pour les mouvements du masseur (voir plus haut). Tu peux essayer d’accélérer l’arrivée des contractions involontaires en préfatiguant tes muscles par des contractions longues.

    Les muscles du rectum sont ceux que tu utilises pour pousser et qui vont aider ton masseur à redescendre vers la sortie.


    @Marclof
    t’as apporté une bonne réponse basée sur son expérience.

    Faut-il rester « sur sa faim »

    Pour répondre à ta question : OUI, c’est particulièrement important au début de ton cheminement prostatique pour que ton cerveau apprenne à dissocier la stimulation pénienne et l’orgasme éjaculatoire qui la suit de la stimulation anale et prostatique. C’est la meilleure voie pour que ton cerveau découvre une autre forme de plaisir.

    Pour répondre à ta dernière question c’est possible. Il est aussi possible que tu ne sois pas resté assez concentré sur tes sensations purement prostatiques et que tu te sois laissé « déborder ».

    Bon cheminement @Halan.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.