• Ce sujet contient 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par bzo, le il y a 5 mois.
4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Articles
  • #44606
    flesh
    Participant

    bonjour depuis 1 an et grâce à NXPL (merci pour cette grande porte ouverte!! ) je jouis souvent avec Helix . Hier j’ai décidé de lui faire une infidélité avec progasm . Après insertion ..oh combien puissante, j’ai commencé la découverte

    de ce nouveau modèle.. sensations fortes et pleines . La relax n’a pas duré très longtemps. les tremblotes sont arrivées très vite.  j’ai passé une heure croyant 1/4 heure . J’ai vraiment eu un bel orgasme anal, chose plus rare qu’avec son

    petit frère Hélix. Comme je suis nouveaux sur ce site je vous raconterais la suite bientôt.. je retiens la solution de OCAnalboy pour une utilisation de Helix avant Progasm .salut à tous

    #44607
    QCAnalBoy
    Participant

    je retiens la solution de OCAnalboy pour une utilisation de Helix avant Progasm

    Ah! Je suis content de voir que ma publication ait inspiré quelqu’un. Je souhaite sincèrement que la combinaison te donne beaucoup de plaisir!

    J’aime beaucoup la versatilité d’avoir deux masseurs de grosseurs différentes. L’utilisation des deux masseurs fait partie de ma routine de séance de massage prostatique. Je débute toujours avec l’Helix. Parfois je n’ai pas besoin de passer au Progasm et je jouis intensément. Dans ce cas, la douceur de l’Helix suffit. Parfois, je ressens le besoin d’une présence plus forte dans mon rectum, pression plus importante sur ma prostate, un sentiment de remplissage. Quand je sens l’excitation monté, je passe au Progasm. Comme toi, les tremblements arrivent très tôt avec le Progasm. L’orgasme arrive assez rapidement. Pendant l’orgasme prostatique, ma prostate et les muscles de mon rectum convulsent énormément. Le Progasm bouge beaucoup, tout seul, j’ai le sentiment qu’on me fait l’amour, qu’on me sodomise. La sensation du mouvement du Progasm dans le rectum est incroyable, les contractions sont très puissantes. Pendant ces orgasmes, les muscles de mon corps contractent beaucoup, ça me demande beaucoup d’énergie, je suis généralement épuisé après 3-5 orgasmes.

    Par contre, pour l’utilisation d’un masseur pendant l’éjaculation, je trouve que le Progasm est trop gros. Quand je fais l’amour avec ma conjointe ou quand je me masturbe, je préfère le Helix, le niveau de pression sur la prostate est parfait.

    Bref, j’aime beaucoup le Progasm. J’adore la pénétration anale et ce masseur me donne le sentiment de remplissage que j’aime tant.

    J’ai vraiment hâte de lire la suite de tes aventures. Je te souhaite beaucoup de plaisir!

    #44623
    flesh
    Participant

    hi .avant de conter la suite de mes aventures il faut commencer peut être par le début. En cherchant un god  j’ai découvert la stimulation prostatique et le label aneros et bien sur le Livre!! Le Traité !! Quand j’ai inséré la première fois l’Helix ,j’ai su que je venais de trouver une pièce maîtresse du puzzle de ma sexualité.J’ai suivi les règles de relax . assez facile car je pratique Qi Gong et Tai Chi et j’ai pas mal travaillé sur les sons guérisseurs et la respiration. Les premières séances ont été trop “intellectuelles”.Trop cherché à comprendre. En fait je devais juste accepter et sentir.Mais même encore c’est pas toujours évident.   Aujourd’hui après plus d’un an, les premières ‘tremblements’ arrivent  après 10 mn de relax.. Avec les premières sensations dans la région pelvienne. Au fur et à mesure cette chaleur électrique grimpe dans le ventre les bras et la poitrine. Quelles sensations de bonheur quand je joue avec Helix!! le faire bouger tout doucement sans forcer m’apprend la patience et la maîtrise du plaisir. Comme un geste de Tai Chi  longtemps répété qui ne passe plus par le cerveau mais par le corps!! La mémoire du corps .La mémoire du plaisir. Comme le saumon remonte vers sa source. …

    Donc j’ai essayé de changer de masseur en cours de route et çà ne me convient pas forcement. Je trouve que çà coupe la concentration et que çà plombe un peu le déroulement. Hier j’ai donc fait une séance avec Helix et je crois que c’est la meilleure depuis le début. Je ne sais pas si j’ai touché l’orgasme prostatique mais j’ai vraiment vécu des déferlantes de plaisirs en laissant mon corps, l’Helix et le reste se débrouiller seuls.  Me sont venues des images d’une précision superscopique , fellations donnée et reçues et pénétrations anales données et reçues . En trio avec ma femme et un(e) transexuel(lle) !! ça c’était hier c’est pour çà que j’écris aujourd’hui.Images prémonitoires ? >J’ai vraiment le sentiment de progresser dans la stimulation prostatique. Une bonne lubrification est vraiment indispensable (surtout avec Progasm)

    Bon voilà !! L’ane est rosse ?!! oui mais c’est pour ton bien mon fils !!

     

     

     

     

    #44632
    bzo
    Participant

    En cherchant un god  j’ai découvert la stimulation prostatique

    donc, en cherchant  un dieu, tu as trouvé l’orgasme prostatique…

    tu n ‘y perds pas au change, crois-moi,

    la consolation dans la chair,

    de l’incandescence à gogo, ici-bas, dans la chair,

    cela me parait un meilleur pari pour vivre mieux, pour vivre plus épanoui

    et puis, il y a moins de risque de devenir un extrémiste voulant imposer ses vues

    en mitraillant tout à la ronde

     

     Avec les premières sensations dans la région pelvienne. Au fur et à mesure cette chaleur électrique grimpe dans le ventre les bras et la poitrine. Quelles sensations de bonheur quand je joue avec Helix!! le faire bouger tout doucement sans forcer m’apprend la patience et la maîtrise du plaisir. Comme un geste de Tai Chi  longtemps répété qui ne passe plus par le cerveau mais par le corps!! La mémoire du corps .La mémoire du plaisir. Comme le saumon remonte vers sa source. …

    classique progression du plaisir prostatique, en soi, à un certain stade, encore plutôt débutant

    mais cependant étant déjà fermement en selle

    cela va devenir encore bien plus envahissant, encore plus immédiat,

    au fur et à mesure de ton avancée

     

    moi je me rappelle, sur les deux années où j’ai pratiqué le massage prostatique avec masseur,

    une fois que j’ai commencé à avoir des sensations sérieuses,

    cela prenait toujours 45mn avant, d’échauffement, de mise en train,

    avec la précision d’une horloge suisse, après ce délai, cela se déclenchait

    cela a duré ainsi pendant tout un temps

     

    je me rappelle plus du fil exact de l’évolution

    mais les orgasmes se sont multipliés, se sont rapprochés, sont devenus de plus en plus intenses

    et puis le délai initial de 45mn, s’est réduit comme peau de chagrin,

    jusqu’à ce que dans les derniers mois de ma pratique prostatique,

    dès l’insertion du masseur, j’étais accueilli par un orgasme,

    je l’appelais , “mon orgasme de bienvenue”

     

    mieux,

    même quelques fois,

    cela démarrait par un super O de plusieurs minutes,

    dès que le masseur s’enfonçait,

    j’étais comme envahi par un tremblement de terre

    et mon corps effectuait des sauts de kangourou sur le matelas

     

    Donc j’ai essayé de changer de masseur en cours de route et çà ne me convient pas forcement.

    n’en tire pas des conclusions hâtives, ce qui un jour, semble sans intérêt, peut quelques jours après,

    se révéler très efficace, enrichissant et diversifiant

     

    Je trouve que çà coupe la concentration et que çà plombe un peu le déroulement.

     

    comme je l’écris au-dessus, tu en es encore à un stade, plutôt débutant,

    ceci explique cela,

    viendront des temps où tu seras beaucoup plus difficilement décontenancé

    et tu pourras descendre de selle , un instant sans problème

    et reprendre ta course dès que tu seras remonté sur le dos de l’animal

     

     Je ne sais pas si j’ai touché l’orgasme prostatique mais j’ai vraiment vécu des déferlantes de plaisirs en laissant mon corps, l’Helix et le reste se débrouiller seuls.

    très certainement des orgasmes prostatiques

     

    Me sont venues des images d’une précision superscopique , fellations donnée et reçues et pénétrations anales données et reçues . En trio avec ma femme et un(e) transexuel(lle) !

    laisse-toi aller de temps à autre, ce genre de petit jeu avec des fantasmes qui s’enchaînent en roue libre,

    pour en avoir vécu , moi-même,

    je sais à quel point c’est excitant et cela vient facilement,

    cependant je te conseille de ne pas en faire une habitude,

    au bout du compte, c’est moins puissant, moins riche,

    que si tu te connectes juste à ton corps et le laisse s’exprimer,

    sans aucun  artifice d’aucune sorte, ni herbe, ni porno, ni fantasme

     

    maintenant, il ne faut pas être plus catholique que le pape

    et de temps à autre, pourquoi pas,

    surtout au début, quand on a encore du mal à faire monter la tension sexuelle

    aussi haut qu’on voudrait, rien qu’en se chipotant, sans rien comme petite aide

    mais encore une fois, tu peux me croire,

    le plus fort, le plus riche, le plus intense,

    c’est quand tu déguste le nectar que produit ton corps,

    sans rien mettre dedans pour le faire monter plus vite ou plus fort

     

    il y a aussi une patience à acquérir vis à vis de cette excitation sexuelle,

    accepter que cela s’enclenche moins vite

    si on sait qu’ainsi, on va monter plus haut, plus fort

    mais cela n’est possible qu’à partir d’un certain moment,

    quand c’est en nous, cette possibilité, de décoller sans rien comme béquille,

    vaut mieux alors faire quelques concessions, plutôt que de laisser s’installer la frustation

    mais que cela ne devienne pas une facilité à laquelle on a recours systématiquement

     

     

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.