4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Articles
  • #41716
    To_TheMoon
    Participant

    Bonjour à tous,

    J’ai commencé à m’intéresser à cette histoire il y a deux/trois ans après avoir lu quelques articles qui m’ont amené ici. Comprenant qu’utiliser ses doigts implique des contorsions peu agréables, j’ai assez vite investi dans le fameux aneros.

    Malheureusement, je n’ai aucune sensation particulière, hormis celle pas forcément géniale d’avoir un objet dans le fondement. J’ai commencé par quelques sessions mais ne constatant aucune évolution, le merveilleux objet s’est rapidement retrouvé au fond du placard.

    Globalement j’ai deux problèmes:
    – je suis trop impatient, quand je vois des récits de personnes qui font des sessions de 2 heures, ça m’impressionne. Moins après 30 minutes, j’ai envie de passer à autre chose.

    -je suis un peu coincé au niveau organisation. Étant en couple, ce n’est pas simple de trouver des moments appropriés.

    J’avais également demandé à madame d’aller chatouiller ce coin là mais elle n’a pas été emballée plus que ça à l’idée d’avoir du caca au bout du doigt. Elle l’a fait mais ni elle ni moi n’avons apprécié. D’ailleurs il semblerait qu’il est préférable de s’entraîner dans son coin dans un premier temps.

    Vous aurez donc bien compris que mon cas n’est pas simple. Je prends toutes les idées et les encouragements que vous voudrez bien me donner.

    A plus

    #41717
    bzo
    Participant

    salut l’ami et bienvenu par ici

    je suis trop impatient, quand je vois des récits de personnes qui font des sessions de 2 heures, ça m’impressionne. Moins après 30 minutes, j’ai envie de passer à autre chose.

    pourtant si tu veux y arriver, il te faudra dompter cette impatience, au moins dans un premier temps

    certains sont des chanceux et la minute où ils insèrent un masseur derrière,
    cela fonctionne comme sur des roulettes pour eux, comme s’ils n’avaient fait que cela toute leur vie,
    d’autres, nettement moins heureux, n’y arrivent pas, parfois pendant des années,
    la plupart abandonne, certains persistent malgré les délais qui s’étirent,
    ce sont là, les deux extrêmes

    as-tu téléchargé sur la page d’accueil du site, le Traité d’Aneros,
    c’est très certainement une bonne base pour débuter,
    il faut bien le lire, bien comprendre les enjeux
    mais comprendre aussi comme je l’ai déjà souvent répété,
    qu’il ne faut pas juste essayer appliquer à la lettre

    non, il faut aussi en même temps, essayer d’écouter son corps,
    mêler donc, une théorie qui a fait ses preuves chez beaucoup de gens
    et puis l’adapter à notre personnalité profonde

    je suis un peu coincé au niveau organisation

    madame a l’air au courant de tes essais de massage prostatique,
    si je t’ai bien lu,
    donc tu as des envies d’expérimenter,
    il faut en parler avec elle,
    si elle ne veut pas participer avec toi à ce type d’exploration un peu hors des chemins battus,
    elle de son côté, avec des joujoux appropriés
    et puis en commun aussi,
    si elle n’est pas prête pour cela,
    est-elle prête à accepter que toi, de ton côté,
    tu explores un peu en solitaire cette voie? des essais de massage prostatique?

    ce sera déjà plus simple de trouver des moments alors pour t’adonner à tes tentatives
    si elle est au courant
    et qu’une partie de tes moments à toi, tu les consacres à cela, sans devoir te cacher ou t’isoler particulièrement

    je je ne donnerai personnellement pas trop de conseils techniques
    car ma façon de pratiquer est assez particulière
    et n’a pas grand chose à voir avec le massage prostatique

    bon courage
    mais sache donc qu’il faut apprendre à domestiquer ta patience,
    cela ne vient pas juste comme cela, cela se mérite,
    on ne parle pas ici juste d’une masturbation un peu spéciale
    mais quelque chose de beaucoup plus,
    qui exige plus de nous que juste un peu de temps libre et de s’enfoncer quelque chose entre les fesses

    c’est une recherche personnelle, intime, une épreuve initiatique,
    aller à la rencontre de soi, se connecter à son corps,
    dialoguer avec lui,
    apprendre à s’écouter, etc, etc

    #41719
    To_TheMoon
    Participant

    Merci pour ces précieux conseils

    Je précise que madame n’est pas au courant de mes expériences. Si elle était au courant, elle supposerait qu’elle « ne me suffit plus ». Mon objectif est de faire mes découvertes de mon côté, et de ramener ça dans le couple. J’ai malgré tout l’impression que c’est quelque chose de très solitaire, dans le sens où le plaisir est plus généré par soit même que par la partenaire, qui au final ne joue plus qu’un rôle de stimulant externe.

    J’ai relu également le fameux traité d’Aneros. Il y a effectivement certaines chose que j’ai mal faites (un peu trop de bourrinage).

    Je vais enter de reprendre tout ça et je vous dis quoi.

    A plus

    #41722
    bzo
    Participant

    J’ai malgré tout l’impression que c’est quelque chose de très solitaire, dans le sens où le plaisir est plus généré par soit même que par la partenaire, qui au final ne joue plus qu’un rôle de stimulant externe.

    je ne crois pas, le massage prostatique est très riche, d’un spectre très large,
    il peut convenir aussi bien à des jeux en solitaire,
    qu’à une exploration en couple

    cela dépend de notre approche, avant tout, si on se met au service de l’autre, de son plaisir,
    si on cherche à mettre en commun,
    la prostate élargira notre horizon, nous permettra de vivre avec plus d’amplitude
    un plaisir en commun

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.