5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Articles
  • #10424
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    J’ai fait l’extraordinaire expérience du Super O ou de ce qui s’en rapproche beaucoup depuis deux semaines. J’ai vécu cette fusion de mon être dans la jouissance à 3 reprises dont la dernière avant-hier.

    Qu’ai-je appris en atteignant ce point de mon cheminement vers la jouissance ultime ?

    A – Les limites que je ressens :
    -1) L’accès à l’orgasme fusionnel n’est pas automatique. Lorsque je fais une séance pendant la journée je ne parviens pas à laisser monter mon plaisir autant que lors de mes séances nocturnes.
    -2) Toutes mes sessions nocturnes ne me conduisent pas au même niveau de jouissance.
    -3) Si j’ai la moindre pensée parasite (c’est à dire hors concentration sur mes sensations, ma respiration, ma relaxation, mes fantasmes…) l’intensité de mon plaisir baisse.

    B – Les acquis :
    -1) Je sais maintenant que l’orgasme multiple de la prostate existe.
    -2) Toutes les séances commencées dans de bonnes conditions déclenchent les vagues de plaisir.
    -3) Même si je ne me sens pas fondre à chaque fois dans des orgasmes incontrôlés, l’intensité de mon plaisir atteint des niveaux très supérieurs à ceux que je connaissais encore au début de l’année.
    -4) La sensibilité de mon corps aux caresses s’est considérablement accrue. En particulier mes pointes de sein qui n’étaient pas très sensibles, sont devenues hypersensibles et me procurent de vives montées de plaisir.
    -5) Que je me sente comblé ou simplement satisfait, chaque séance me laisse profondément érotisé avec une irrésistible envie de caresser ma femme et de me laisser caresser.
    -6) Je ressens de plus en plus nettement des pulsations / micro-contractions, qui déclenchent de petites vagues de plaisir, dans ma zone périnéale et mon bas-ventre lorsque je fais des exercices de Kegel, de respiration abdominale ou de relaxation.

    En conclusion
    Je sais que j’ai encore beaucoup de progrès à faire. Je sais aussi en toute sérénité qu’avec constance et discipline je les ferai.
    Je dois apprendre à me détendre plus profondément et à me concentrer sur l’instant présent pendant mes sessions. C’est sans doute pourquoi mes sessions nocturnes m’apportent beaucoup plus de jouissance que mes sessions diurnes.

    Cette expérience qui m’a fait découvrir un autre chemin pour accéder à l’orgasme modifie profondément ma sexualité. Je reste le même homme hétérosexuel, marié heureux, papa comblé mais j’ai le sentiment de commencer enfin à comprendre les autres formes de sexualité.

    #10436
    HyménéeHyménée
    Participant

    Merci Adraneros

    Pour vous le dire franchement, j’imaginai en lisant le titre du sujet à tout à fait autre chose. Comme quoi, « il faut se méfier des mots ». 🙂

    Vivre avec le super O me questionne plutôt quant à la vie en dehors de la sexualité. Qu’est-ce que ça change ?

    Franchement, pour moi, beaucoup.

    Déjà, de réaliser que les fables, dont on nous a abreuvé depuis la tendre enfance sont vraies :

    – nous vivons assis sur un trésor sans limite
    – la belle au bois dormant n’attend qu’à être éveillée tendrement
    etc, etc

    Ainsi, mes rapports sociaux sont autres : on ne cherche plus en l’autre ce qu’on a trouvé en soi. Les projections décevantes & frustrantes sont plus facilement désamorçables, et … désamorcées.

    Plus de tolérance, de compréhension, moins d’attachement au futile, plus de discernement. Moins d’ego, plus de présence.

    Au niveau de l’éducation, un plus grand engagement vis-à-vis de l’éducation d’autrui : on croit vraiment au « persévère, car tu seras récompensé quand tu y arriveras. »

    Et puis, une plus grande envie de prendre soin de sa santé, tirée par le plaisir qui devient de plus en plus mystérieux à vivre.

    Les orgasmes peuvent émerger d’endroits totalement inattendus. Il arrive de visiter des parties du corps, auparavant inaccessibles, car les tissus y étaient trop tendus, … tout le temps tendus en fait.

    Et puis, plus généralement, l’envie de connecter l’intérieur et l’extérieur le plus souvent possible, d’être soi, d’être un.

    De croire et de vivre en l’esprit, comme on croit et on vit ces orgasmes d’une légèreté insoutenable … euh non, soutenable 😀 sisi, vraiment soutenable !

    D’un délice extravagant … qui durent … qui sont donnés gratuitement … qui ne quémandent aucune contre-partie sauf d’aller les chercher et de s’y abandonner.

    Quelque chose d’essentiel qu’ils n’apportent pas, c’est bien la Joie.

    Autant elle est bien présente et vivante lors de l’acte (c’est là où l’on comprend vraiment l’expression « filles de Joie », dans le sens de l’incarnation de la Joie sans pudeur et rayonnante), autant elle se dissipe irrémédiablement par la suite.

    La Joie trouve son origine dans l’Altérité, je crois.

    #10443
    logansanlogansan
    Participant

    En effet cela transforme.
    Sensibilise le corps à d’autres plaisirs que j’avais aussi l’intime convictions de son existence.
    Mais change aussi l’esprit face à ce qui nous entoure, remet en cause les priorités. On peut masser sa prostate uniquement pour le plaisir mais je trouve que cela ouvre une porte (plusieurs ?) spirituelle sur le sens de SA vie.
    Et accessoirement une meilleure performance sexuelle classique aussi.
    Bon jeu à toutes et tous

    #10448
    AvatarAdam M.
    Admin bbPress

    Je suis tout à fait d’accord avec vous tous, la capacité d’avoir des orgasmes prostatiques et de les enchainé m’a transformé. Je suis plus à l’écoute des autres, mieux dans mon corps, dans ma tête et plus serein. Je n’en avais pas besoin mais avec c’est encore mieux, c’est un peu comme découvrir de nouvelle perspective avec la médiation. Cela ouvre des portes et les effets sont plus importants que ce que l’on imaginais au début.

    Cela a changé ma sexualité aussi, le fait de découvrir cet orgasme qui nécessite de l’attention et une démarche nous rapproche de la femme et de l’orgasme féminin. Depuis, je suis plus à l’écoute de ma compagne, je prend mieux soin d’elle, je suis plus à l’écoute de son corps, je respecte plus son processus d’orgasme.

    Oui, mes tétons sont devenus très sensibles aussi et le fait de me les lécher me fait grimper au rideau 🙂 Agréable effet secondaire …

    #10586
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    @helix47 Ta progression depuis tes premières interventions est formidable. Quel plaisir de lire que tu connais enfin ce Super O’, je dois dire CES Super O’ en cascade.
    Que ressens-tu après cette plongée dans l’extase ? Qu’est-ce que cette expérience change après tes longs mois de quête ?

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.