#10646
HyménéeHyménée
Participant

Bonsoir Tortuegénitale,

Je vous assure : vous êtes touchant. Voici mes réponses à vos questions :

– vous vivez à l’étranger, ou vous n’avez pas la possibilité de vivre des super-o autrement ?

Je suis parisien et travaille la journée. Et puis, j’ai ma vie de famille. Et puis, j’essaie de ne pas négliger mes amis. Et puis, j’ai des hobbies. Et puis, et puis … Alors, je pratique la nuit. Je n’ai pas toujours eu à faire ça. J’aime bien écrire après une séance. L’esprit est clair, scintillant d’étoiles.

– Le plaisir, pourquoi faire

On n’a pas le choix. Nous sommes tous déterminés à chercher et trouver le plaisir

– on finit par regretter de trouver sensibilité

On n’a pas le choix. Il faut s’accepter tel qu’on est, et en tirer le meilleur parti. Devenir qui l’on est. Vous êtes sensibles, plus sensibles que les autres. Comme moi. Et comme ceux qui nous lisent. Sinon, ils ne liraient pas.

– j’ai créé une dépression dans ma vie

C’est tout à fait cela ! 😀 On peut aussi le voir autrement.

– J’ai l’impression que le partage de tout cela, physiquement est impossible

Vous avez vingt ans d’avance sur moi. J’arrive à la même conclusion, tout en me gardant de la considérer comme définitive. D’où la justesse de la simple « impression ». J’attends ma Muse.

– Je refuse de laisser tout cela me prendre au cou

Et pourtant, il est probable qu’un jour, vous viviez un orgasme du cou 😀

– Comment voyez-vous le moyen de ne plus culpabiliser de ce que je fais, avec moi même ?

Je ne sais pas

– Voyez-vous les raisons qui me font culpabiliser ?

Oui, mais l’importante est celle du corps. Et celle-ci, je ne le vois pas.

– Comment faire si on a pas la chance, comme Hyménée nous l’a raconté, d’avoir un(e) ami(e)

On patiente 😀
Pour ma part, j’attends ma Muse

– Il faudrait que je trouve quelqu’un, adulte?

On peut prendre un verre ensemble ou déjeuner en semaine, si vous le souhaitez. Je vivrai cette rencontre avec grand plaisir. Si NPXL peut mettre nos emails en relation, alors faisons cela. 🙂

– Est-ce normal, de ne pas avoir une progression linéaire ?

Je trouve que oui. Et le traité d’Aneros le confirme.

– Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui je crains de ne pas y arriver ?

Vous désirez l’Infini, et ce dernier n’est pas donné à tout le monde.

Ce que je sais maintenant, c’est que l’Infini ne se cache pas dans le Super O’. Alors, ma quête continue, le grand plaisir comme compagnon de route 🙂

Bonne soirée