#14747
AndranerosAndraneros
Modérateur

frustration… goût de non achevé… j’ai cette sensation qu’il y a mieux, plus intense, plus « dévastateur » qui attend pas loin mais que je n’atteins pas

Ces pensées relatives à vos sessions montrent paradoxalement que vous êtes vraiment bien engagé dans votre cheminement. Vous pouvez les gérer de façon négative ou positive.

-1) Mode négatif – vous vivez dans l’attente
Les témoignages que vous avez lus et vos premiers progrès vous disent qu’il y a encore plus de plaisir à recevoir que ce que vous connaissez. Vous êtes impatients d’y accéder au plus vite et vous êtes prêts à prendre des raccourcis et à forcer la porte derrière laquelle vous pensez trouver votre paradis. Si la résultat ne répond pas à votre attente vous aggravez votre frustration initiale et vous vous engagez dans un cercle vicieux.

-2) Mode positif – vous vivez dans l’instant
Vos progrès récents vous montrent que vos sessions vous procurent de plus en plus de plaisir. Vous savez donc qu’en poursuivant votre cheminement à l’écoute de votre corps vous atteindrez le paradis prostatique. Vous êtes patient, vous acceptez chaque session comme elle vient, vous prenez le plaisir qu’elle vous apporte, vous acceptez la promesse que les prochaines vous conduiront encore plus loin dans votre cheminement et vous vous engagez dans un cercle vertueux.

Sentir qu’il y a mieux, plus intense, plus « dévastateur » est normal à cette étape de votre apprentissage et alimente votre désir qui est l’une des clés qui ouvrent la porte du Super O’. Être conscient de l’évolution de votre sensualité et de vos progrès (accès régulier à un plaisir peu à peu plus intense à l’aide de masseurs différents, si je comprends correctement vos différents témoignages) est essentiel pour nourrir votre satisfaction.

Vous devez apprendre à vivre chaque moment de jouissance de vos sessions dans l’instant, hors du temps, pour ce qu’il est et ce qu’il vous apporte sans rien attendre d’autre, en vous concentrant sur les réactions de votre corps et en approfondissant votre relaxation pour laisser votre plaisir vous inonder. Plus vous progresserez, plus intense et profonde sera votre jouissance, plus vos sessions vous apporteront de satisfaction, même si en même temps vous savez qu’il est possible d’aller encore plus loin.

Votre témoignage du 17 janvier nous dit très clairement que ces explosions dévastatrices, que vous attendez approchent :

Le plaisir était intense et fort et plus j’arrivais à me détendre plus ça repartait de plus belle. A un moment j’ai senti le Peridise s’enfoncer. Il est alors partit titiller plus du côté de la prostate et je crois que c’est à partir de là que j’ai commencé à préparer mes courbatures. J’en ai eu quelques larmes de plaisir.

Soyez patient comme le dit ce vieil adage qui vient de François 1er : « Tout vient à point qui sait attendre ».

Bon cheminement @hector.