#15240
nicolas775nicolas775
Participant

Cela va bientôt faire un an que j’ai entamé mon cheminement. Je ne compte pas les sessions « stériles », sans autre sensation non désagréable que le simple contact interne du masseur… L’absence de progrès a certainement résulté de l’impatience, du manque de concentration, de la frustration. Pour relancer l’excitation, le desir, l’application, j’ai décidé d’apporter de la nouveauté et j’ai expérimenté le Progasm, puis le Vice sans vibration. J’ai le sentiment que par leur forme et leur dimension, ces masseurs ont réveillé dez zones nouvelles puisque je suis parvenu à obtenir obtenir des sessions extraordinaires. Au cours de la dernière, j’ai ressenti des vagues orgasmiques quasi continues pendant plus d’une heure avec une intensité encore jamais atteinte. Un pur bonheur, mais encore mal maîtrisé puisque j’ai « tue » la session par des contractions certainement trop fortes, et l’impatience ou le désir d’atteindre LE SUPER O sur le champ, comme un du.
Bref, une défaillance de détente et de lâcher prise. En tout cas, mes dernières experiences m’ont bouleversé.