#21142
fideliofidelio
Participant

bonsoir @nydor01 , il y a pas mal de témoignages sur le forum de personnes qui parlent de lien entre la stimulation des tétons et la prostate. Il me semble me souvenir que Adam l’évoque aussi dans le traité d’Aneros comme un moyen de faire démarrer un super O’. J’ai lu votre post et je n’y ai pas répondu car ce que vous décrivez dépasse de très loin mon expérience. Néanmoins je suis affirmatif quant à l’existence d’une connexion de plaisir, comme si un fil électrique reliait ma prostate et mes seins. J’apprécie de plus en plus de les manipuler, je masse de façon circulaire avec un peu de lubrifiant sur l’aréole, et quand les tétons sont dressés je leur donne des pichenettes ou je les griffe légèrement.

Les témoignages que j’ai pu lire sur l’orgasme des seins en font une faculté donnée aux femmes. Ils soulignent que les caresses des mamelons éveillent la même zone du cerveau que les stimulations du clitoris et du vagin.

pourquoi serions-nous différents ? Comme vous le soulignez, tout part du cerveau. Si on nous a appris culturellement à réprimer cette source de plaisir parce que nous sommes des hommes, le cerveau assimile la donnée et refoule le plaisir. D’où la nécessité de désapprendre ce que l’on croit savoir à ce sujet.