#21171
AvatarRodward
Participant

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous informe que mon cheminement commence à prendre de l’ampleur, et commence à devenir assez intense !

Ces dernières semaines ont été éprouvantes professionnellement, ce qui ne m’a pas laissé beaucoup de temps à consacrer pour mon apprentissage de la prostate.

Cependant j’ai quand même pu exercer plusieurs séances, et la plus récente a retenu mon attention :

Je commence à trouver « ma place » lors de mes sessions, à trouver les meilleures positions, aussi bien du masseur que mon propre positionnement, je ressens plus les contractions involontaires qui procurent plus de plaisir qu’auparavant et mes sessions sont plus longues.

Je suis arrivé à un stade, qui je pense, m’emmène aux portes de l’orgasme (c’est beau dit comme ça) car depuis 2 ou trois session, après une bonne heure et demi de séance, un simple remaniement de mon masseur et celui-ci commence à procurer de très bonnes sensations à un rythme cadencé. Ces contractions sont comment dire… Jouissifs, car à la fois intense et plaisants. Sur une échelle de plaisir de 1 à 10 (10 étant l’orgasme) je dirai qu’elles m’amènent jusqu’à 7.

Le seul problème que je rencontre est lorsque je me décontracte et me relâche pour profiter pleinement de celles-ci, mon masseur pivote et se tourne légèrement, ce qui réduit grandement le plaisir qu’il procure. Je ne sais pas vraiment pourquoi, car il est censé se positionner tout seul, or ce n’est pas vraiment un Aneros mais un masseur similaire, sachant que pour qu’il procure ce plaisir, je dois me mettre dans une ou deux positions bien spécifiques. Le seul problème étant qu’il se tourne dans une mauvaise position tout seul lors du relâchement..

Merci d’avance pour vos avis, conseils et réponses

Bien amicalement,

Rodward.