Ce sujet a 113 réponses, 13 participants et a été mis à jour par Jieffe Jieffe, il y a 1 mois et 3 semaines.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 114)
  • Auteur
    Messages
  • #20468

    Rodward
    Participant

    Bonjour à toutes et à tous !

    Il y a quelques moi, et après de nombreuses réflexions j’ai décidé de franchir le pas concernant la découverte de l’orgasme prostatique.

    Je me suis donc lancé en regardant quelques vidéos, forums (Celui-ci est de loin le plus complet !) afin de me renseigner un maximum à ce sujet, puis finalement en faisant l’achat d’un simulateur prostatique dont voici une photo : http://puu.sh/qSwXd/4b49b8acdf.jpg (Je ne sais pas si j’ai le droit de poster le lien direct de la boutique donc je préfère mettre une image) Il s’agit d’un simulateur prostatique, pouvant être vibrant ou non en appuyant sur le bouton, il est Long de 15 cm, et a un diamètre de 3 cm.

    Etant jeune (21 ans) et vivant encore chez mes parents, il a été difficile d’économiser financièrement, et je ne pouvais pas m’offrir de lubrifiant supplémentaire.

    Les premiers tests ont été assez agréables, en suivant le traité d’aneros (sur le dos, respiration, décontraction, contractions légères durant quelques secondes, etc..) cependant assez gênant sans lubrifiant, donc pas de vraie sensations dès les 2-3 premières fois, mais sans surprise, puisque j’ai pu lire que les premières fois étaient vraiment rares…

    Pour les séances suivantes je me suis aidé d’huile végétale comme lubrifiant, et n’ai plus eu de désagrément à ce sujet.

    Durant 5-6 séances, je suis arrivé au stade des contractions involontaires (ce qui m’a agréablement surpris) avec de légères sensations, mais au bout d’un certain temps les sensations retombaient et laissaient place à de légères gênes. Je me suis questionné durant ces séances sur le sextoy en soit, car j’avais remarqué qu’il ne rentrait pas entièrement (seule la tête rentrait, représenté par la première « { » en haut à gauche de l’image) et avait tendance à ressortir un peu lorsque je le poussais davantage.

    Depuis, les 3 dernières séances que j’ai pu expérimenter étaient différentes, j’utilisais beaucoup plus de lubrifiant (huile végétale) et faisais une pause à certain point pour aller en remettre davantage, et j’essayais d’adopter une position sur le dos en faisant en sorte que le sextoy restait bien enfoncé entièrement, jusqu’au relief conçu pour masser (jusqu’au 2e « } » de la photo. La première fois j’avais une très forte envie d’uriner permanente, durant toute la séance qui à la fois était une bonne, et mauvaise nouvelle, car je me disais qu’au final j’avais peut-être mal utilisé l’objet en question ?

    Puis mes deux dernières séances remontent à une semaine, la sensation d’avoir envie d’uriner avait fortement diminué (tout en étant dans la même position) avec des sensations différentes, et plus agréables, cependant, toujours aucune contraction involontaire au niveau du périnée et aucun plaisir intense…

    je vous demande aujourd’hui votre aide et vos conseils afin de pouvoir atteindre mon objectif;

    Est-ce que le problème vient du sextoy ?

    Est-ce que le problème vient de mes contractions ? Qui sont pourtant légères et maintenues

    Est-ce que le problème vient de ma position, et du positionnement du sextoy ?

    Je vous remercie d’avance de vos conseils précieux et me tiens à disposition pour répondre à d’éventuels détails que j’aurai pu oublier.

    Cordialement,

    Rodward.

    #20469

    greg
    Participant

    Bonsoir Rodward,
    Moi aussi je me suis lancé dans l’expérience de la stimulation prostatique il y a quelques mois.Si j’ai quelques conseils à te donner, c’est d’abord de prendre son temps , de bien lire le traité d’Anéros et de commencer avec le stimulateur Anéros hélix (non vibrant !!)Les stimulateurs vibrants ne sont pas les meilleurs pour démarrer cette expérience. L’Anéros hélix est l’un des meilleurs car il est bien adapté à l’anatomie anale.Pour ce qui est du lubrifiant, prends un à base d’eau. Ils ne sont pas chers et tu en trouves en grande surfaces.Enfin ,pour la position,sur le coté en chien de fusil, le stimulateur masse ta prostate et te déclenche des contractions involontaires délicieuses et de plus en plus puissantes. Mais avant tout: de la relaxation, des respirations profondes et de la patience
    Bon cheminement
    greg

    #20534
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bienvenue sur notre forum @rodward. Tu fais partie des plus jeunes membres de notre forum. Je te souhaite de découvrir très vite les immenses plaisirs que la stimulation de ta prostate va te procurer.

    @greg t’a dit l’essentiel. Pour compléter sa réponse j’ajoute que ton témoignage met en évidence trois éléments qui me paraissent important dans le début de ton cheminement :

    -1) Tu vis chez tes parents ce qui peut causer des difficultés pour garantir des moments d’intimité absolue idéale pour engager tes sessions. Si c’est le cas il est important que tu sois très patient et prennes toutes les précautions pour les organiser.

    -2) L’argent est le nerf de la guerre, mais un mauvais masseur accessible financièrement risque de te faire perdre ton temps et l’argent investi par la même occasion. La même logique s’applique aux lubrifiants. Les masseurs de la marque Aneros (Helix ou MGX) ont été conçus pour le massage de la prostate par une équipe qui les vend encore maintenant dans un contexte paramédical. La plupart des autres ne sont que des copie plus ou moins réussies en terme d’efficacité, plus ou moins saines en terme de constituants.

    -3) Les masseurs vibrants ont à mes yeux un défaut pour les débutants. Le volume nécessaire pour placer soit le mécanisme et sa source d’énergie, soit le module extractible oblige les fabricants à leur donner un diamètre minimum qui est important. Cette épaisseur du masseur au niveau de l’anus tend à réduire sa mobilité, ce qui est handicapant pour un débutant.

    Sois patient ; les progrès ne sont pas linéaires et viennent souvent quand on ne les attend pas. Privilégie les positions qui sont les plus confortables et les plus propices à ta relaxation. Ce ne sont pas forcément celles qui conviennent aux autres.

    Depuis le 29 août tu as dû faire quelques progrès. N’hésite pas à poser toutes les questions que peuvent faire naître tes sessions. Elles sont les bienvenues et contribueront à l’information d’autres débutants.

    A très bientôt et bon cheminement @rodward.

    #20543

    Rodward
    Participant

    Bonjour,

    Merci à tous pour vos réponses ;

    Mes parents sont gênants mais ne sont pas les plus handicapants, et sortent assez régulièrement une à deux fois par semaine, me permettant d’exercer des sessions. Il m’arrive également de tenter l’expérience une fois qu’ils sont endormis, et par chance, leur chambre n’est pas à côté de la mienne.

    Concernant la question du masseur, il s’agissais de l’achat de mon tout premier sextoy, et étant très jeune et débutant dans ce domaine, je préférais être vigilant sur l’achat, en optant pour un site sécurisé à 100% de A à Z, dans l’optique d’éviter les arnaques tout en restant dans mon très maigre budget. (Je ne sais pas si il y a beaucoup d’arnaques, si quelqu’un a des conseils je suis preneur).

    A propos des sessions, deux jours après la création de ce sujet, je me suis convaincu qu’il fallait en effet l’insérer en entier, et non que superficiellement, malheureusement je suis obligé de mettre un obstacle en dessous pour éviter qu’il ne ressorte, (mais je ne l’écrase pas) de plus, j’ai essayé différentes positions, et une a particulièrement retenu mon attention :

    De base, j’étais sur le dos, les jambes légèrement écartées et relâchée. Elle me permettait d’avoir une insertion complète du masseur cependant, je n’avais pas réelles sensations de plaisir. Ce soir là, j’avais expérimenté la position en chien de fusil apportait légèrement plus de sensation, mais sans plus, alors j’ai essayé tout en étant sur le dos, d’écarter grandement les jambes, et à ce moment là j’ai ressenti pas mal de choses différentes. J’ai ressenti en effet les fameuses contraction involontaires au niveau de l’anus exercer un mouvement régulier, presque semblable au rythme cardiaque, et procurant un plaisir appréciable au niveau de la prostate. Cependant, ce plaisir me faisait relâcher mes légères contractions volontaires, arrêtant donc ces contractions involontaires. De plus, les jambes écartées favorisaient la sortie partielle du masseur, ce qui m’obligeait à garder un oreiller dans une position précise afin de pouvoir ressentir ces contractions. Après plus d’une heure de séances, je me suis arrêté à ce stade, par épuisement, mais j’étais satisfait d’avoir pu enfin découvrir des sensations agréables, et ai hâte de pouvoir approcher l’étape suivante.

    Je suis toujours ouverts aux conseils, notamment pour pouvoir maintenir ces contractions dans la détente, et peut être, espérer à arriver au fameux orgasme !

    Je vous remercie pour vos conseils et astuces,

    Amicalement,

    Rodward

    #20544

    Lerris
    Participant

    Salut Rodward. C’est sympa de voir quelqu’un d’un peu plus jeune sur le forum, on dirait que ça se fait rare. Même si je me considère pas comme très âgé personnellement (début de trentaine…).

    Concernant la question du masseur, il s’agissais de l’achat de mon tout premier sextoy, et étant très jeune et débutant dans ce domaine, je préférais être vigilant sur l’achat, en optant pour un site sécurisé à 100% de A à Z, dans l’optique d’éviter les arnaques tout en restant dans mon très maigre budget. (Je ne sais pas si il y a beaucoup d’arnaques, si quelqu’un a des conseils je suis preneur).

    Oriente-toi vers les sites conseillés par Nouveauxplaisirs.fr, par exemple. Généralement, les gros sites connus ne posent aucun problème.
    Concernant les sextoys, j’ai débuté comme toi, en achetant le moins cher possible. Et j’ai eu pas mal de déboires avec des objets mal adaptés ou de mauvaise qualité. Maintenant, je préfère investir plus, mais avoir quelque chose qui fonctionne bien et qui va tenir dans le temps.

    A propos des sessions, deux jours après la création de ce sujet, je me suis convaincu qu’il fallait en effet l’insérer en entier, et non que superficiellement, malheureusement je suis obligé de mettre un obstacle en dessous pour éviter qu’il ne ressorte, (mais je ne l’écrase pas) de plus, j’ai essayé différentes positions, et une a particulièrement retenu mon attention :

    Concernant l’insertion, elle doit se faire assez naturellement. Lubrifie bien l’aneros et ton anus, si possible insère même du lubrifiant avec une seringue (sans aiguille) ou avec tes doigts, si cela ne te dérange pas. Ensuite, tu appliques le bout de l’aneros au niveau de l’orifice, tu le pousses un peu, doucement, et à un moment donné, l’objet devrait glisser et se mettre en place tout seul grâce à une légère contraction réflexe de l’anus. Dans cette position, le bout de l’aneros ressort en partie et c’est normal. Ne le force pas, ne le contraint pas non plus à l’immobilité. Il doit pouvoir bouger librement.

    Pour le reste, il faut t’armer de patience et essayer de te relaxer au maximum.
    Au début, on peut ne rien ressentir et ne pas savoir identifier les contractions ainsi que les sensations.
    Cela vient avec le temps.
    Courage et à bientôt 😉

    #20563

    Rodward
    Participant

    Bonjour à tous,

    Hier soir j’ai pu me réserver une session, qui a été vraiment différente, et comment dire … Bienveillante !

    Au vu de mes expériences précédente, je cite « j’ai essayé tout en étant sur le dos, d’écarter grandement les jambes, et à ce moment là j’ai ressenti pas mal de choses différentes. J’ai ressenti en effet les fameuses contraction involontaires au niveau de l’anus exercer un mouvement régulier, presque semblable au rythme cardiaque, et procurant un plaisir appréciable au niveau de la prostate »

    J’ai directement commencé en écartant les jambes de la même manière, et ce, dès le début. Durant la première demi-heure, rien de vraiment surprenant, relaxation, légères sensations, mais rien de bien spécial.

    C’est au bout de trois quart d’heure que j’ai retrouvé ces contractions au niveau de l’anus, qui étaient cependant très légères. j’essayais différentes positions, dans le but de tester si ces contractions avaient lieu dans d’autres postures que celle que j’avais employées au début de mes expériences, et la surprise fut que non ! Le seul moyen d’avoir ces fameuses contractions est d’être sur le dos, les jambes écartées et espacées.

    Passons donc au plus intéressant de cette séance :

    Le temps passa, et les contractions se faisaient de plus en plus fort, et de plus en plus agréables. Jusqu’à un moment où je me suis senti « décoller », à me sentir léger dans ma tête, mais sans aucune sensation de plaisir, mais c’était tout de même plaisant car je me sentais très détendu, vidé dans ma tête (Je suis quelqu’un de très mental et pensif, donc j’arrive très rarement à me détendre cérébralement !). Cela à duré quelques secondes, mais c’était déjà quelque chose de nouveau pour moi.

    Un peu plus tard, au bout d’une heure et demi, les contractions de l’anus sont devenues beaucoup plus intenses et procuraient du plaisir, peu au début, mais de plus en plus, progressivement. Jusqu’à un stade où je ressentis la même sensation de flottement que précédemment, mais cette fois-ci avec le bonheur que procurait les contractions. C’était la première fois que j’atteignais ce stade de plaisir, assez bref et bridé, mais jouissif et plaisant. J’ai pu enchaîner ces petits plaisirs un petit bout de temps, avant de devoir arrêter par fatigue et épuisement, en terminant avec une éjaculation traditionnelle explosive !

    En conclusion, je pense avoir franchi une belle étape dans mon parcours, certes, pas d’orgasme, mais je pense avoir atteint ce qu’on appelle le mini O, car c’était une sensation de plaisir, de niveau 4 au début, jusqu’à 7 au terme de plaisir sur une échelle de 1 à 10 (1 représentant aucune sensation, et 10 étant l’orgasme). J’ai fini sur un orgasme éjaculatoire traditionnel, et celui-ci était extrêmement intense !

    En résumé, WOW … De nouvelles sensations et un état de très haute décontraction après.. J’ai hâte de voir le prochain stade avec impatience !

    Si vous avez toujours des conseils ou autres astuce, je suis preneur 🙂

    Amicalement,

    Rodward

    #20567
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Je suis très heureux de lire @rodward que ta dernière session t’ait apporté ton ou tes premiers Mini O’. Bravo ! C’est formidable que tu commences à ressentir tant de plaisir si tôt.

    Tu ne parles pas des vibrations de ton masseur. je suppose donc que tu ne les utilises pas dans le cours normal de tes sessions.Si c’est bien le cas continue ainsi et ne te sers des vibrations que pour faire de temps en temps des expériences.

    Il est très important que cette première plongée dans la jouissance prostatique alimente ton enthousiasme et ta confiance dans la suite de ton cheminement pour surmonter les moments de stagnation que tu vivras peut-être un peu plus tard dans ta progression vers le Super O’. Ton cheminement ne sera pas linéaire, sauf exception dont je te souhaite d’être un exemple.

    Il est très important aussi que malgré tour le plaisir que tu parviens à ressentir tu engages tes sessions sans en attendre ni progrès supplémentaire dans l’intensité de ton plaisir, ni même la répétition de ce que tu as déjà vécu. Tu dois prendre chaque session comme un moment que tu consacres à ton développement personnel quel qu’en soit le résultat, comme un moment où tu te mets à l’écoute de ton corps sans savoir à l’avance ce qu’il a à te dire.

    Encore plus important enfin, plus tu sens le plaisir monter en toi, plus cette montée devient insoutenable, plus elle génère des contractions instinctives, plus tu dois te relâcher, plus tu dois t’enfoncer dans la détente, plus tu dois t’abandonner et lâcher prise.

    Tu peux très utilement compléter ton apprentissage en dehors de tes sessions en pratiquant des exercices dits de Kegel pour renforcer la tonicité et le contrôle de ton anus et de ton périnée. Tu peux aussi apprendre en dehors de tes sessions comment te détendre et comment pratiquer la respiration abdominale.

    N’oublie jamais que tes sessions doivent prendre une place raisonnable dans ta vie. Ta vie familiale, tes relations avec tes ami(e)s, tes études et ou ta première expérience professionnelle, tes sorties et tes lectures, tes activités artistiques, ton activité physique et sportive sont plus importantes pour ton développement que la seule recherche du Super O’. Ne dépasse pas en moyenne deux sessions par semaine pour garder cet équilibre et entretenir ton désir qui est un des moteurs principaux de tes futurs progrès.

    Sois définitivement persuadé qu’il n’existe ni méthode, ni exercice, ni secret dont la simple application garantirait l’accès immédiat et automatique à la jouissance prostatique. Chaque cheminement vers le Super O’ est unique.

    Tu as pu déjà lire dans les pages qu’offrent NXPL et son forum
    -1) une méthode générale de la pratique de la stimulation de la prostate à l’aide d’un masseur conçu pour cela,
    -2) des témoignages qui sont autant d’exemples d’expériences dont tu peux t’inspirer quand tu sens qu’ils se rapprochent de ce que tu vis,
    -3) des réponses aux questions posées qui ne peuvent que t’encourager à poser les tiennes chaque fois que tu en ressens le besoin.

    Tu me sembles parti sur d’excellentes bases. Je suis persuadé que tu vivras plus tôt que tu ne le penses des moments d’extase orgasmique qui feront exploser l’échelle de mesure que tu utilises dans ta dernière intervention. Bon cheminement @rodward.

    PS : Sais-tu que le forum dispose d’un moteur de recherche accessible sur la page « Sujets actifs » qui te permet d’extraire des articles classés du plus récent au plus ancien qui contiennent le ou les mots clés de ta recherche ? Le seul défaut est que les mots clé ne sont pas surlignés dans les textes sélectionnés.

    #20571
    Kiwi_NZL
    Kiwi_NZL
    Participant

    Pour trouver les mots clefs: appuyez sur ctrl+f. Puis tapez le mot clef. Il apparait alors en couleur sur toute la page Web

    #20614

    Rodward
    Participant

    Bonjour à tous,

    Merci à tous pour vos réponses,

    Ces derniers jours j’ai pu faire deux sessions, malheureusement, celles-ci n’ont rien apporté de plus sur le plan sensations et plaisir. je l’admet, sur une de ces deux sessions, je n’étais pas vraiment en condition pour une séance, j’étais très excité et m’attendais à revoir les mêmes résultats que lors de mon dernier témoignage, ce qui est une erreur. L’autre séance à eu lieu hier, s’est beaucoup mieux passé que la précédente, mais tout au long, j’avais une sensation d’être comme anesthésié au niveau de la prostate, je ne pouvais même pas ressentir si les contractions involontaire, si elles étaient présentent ou non ce soir là. (qui au final ont été l’élément déclencheur du succès de la séance lors de mon précédent témoignage). Je ne m’affole pas pour autant, car avec du recul, franchir une étape de plus, et parvenir à un état de plaisir intense, aurait été presque miraculeux, du fait que pas mal d’éléments se sont débloqués en quelques séances. Après, ai-je peut être commis des erreurs à chacune de mes séances qui font en sorte que je n’arrive pas (ou très peu) à ressentir des moments de plaisirs. Car actuellement, chaque moment est agréable, mais le véritable plaisir, je n’ai pu l’expérimenter qu’une fois. Ou peut être faut-il juste attendre que tout se mette en place avec le temps …

    Concernant les réponses que vous m’avez apporté :

    Tu ne parles pas des vibrations de ton masseur. je suppose donc que tu ne les utilises pas dans le cours normal de tes sessions.Si c’est bien le cas continue ainsi et ne te sers des vibrations que pour faire de temps en temps des expériences.

    j’utilise les vibrations que possède mon masseur uniquement à la fin, lorsque je souhaite finir par une éjaculation, et ne les utilise jamais durant la décontraction et la recherche de la simulation de la prostate.

    Je tâcherai de continuer d’apporter les expériences que mes futures séances apporteront, en espérant que celles-ci soient bénéfiques.

    Merci à tous pour votre soutiens et vos précieux conseils !

    #20615
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bonsoir @rodward.
    Tu as donc pu vérifier ce que je te disais il y a dix jours. Il est tout à fait normal que certaines sessions n’apportent pas toutes les sensations que les précédentes t’ont permis de connaître. Tu prends cette situation exactement comme il faut, avec un peu d’esprit critique pour garder une attitude expérimentale, de la patience et de la confiance pour préparer ta prochaine session.

    C’est bien de n’utiliser les vibrations que pour les extra. Ce serait peut-être mieux d’essayer de séparer tes sessions de masturbations et celles de massage prostatique. A bientôt et bon cheminement @rodward.

    #20829

    Rodward
    Participant

    Bonjour !

    Voilà deux semaines qui se sont écoulées depuis mon dernier message, car je n’ai malencontreusement rien pu expérimenter de nouveau.

    Si ce n’est que j’ai pu découvrir que les contractions involontaire arrivaient à se faire sans le moindre effort, contrairement à la première fois où j’ai pu les découvrir, où il fallait que j’organise des légères contractions dans le but de les déclencher.

    J’ai pu, à plusieurs reprises, ressentir ces moments de légèreté, où on se sent comme « décoller comme une plume » pendant quelques instants, sans pour autant éprouver de plaisir, c’est plus comme un soulagement, une sensation de flottement.

    Ce qui me questionne à l’heure actuelle, ce sont donc ces fameuses contractions involontaires, (dont je suis heureux de les avoir découvertes !) Je ne sais trop comment exprimer cela… Je les ressens assez intensément, mais je ne ressens que très peu de plaisirs, par rapport à ce que m’avait procuré la toute première fois où ces contractions sont arrivées. La première fois, chaque battement était progressivement de plus en plus jouissif (j’en ai encore des frissons rien que d’y penser !), et contrairement à mes séances les plus récentes, je ne ressens plus la même sensation, comme si mon rectum était comme « anesthésié » je ressens en effet les contractions de l’intérieur, mais sans retrouver les mêmes sensations de plaisir que la première fois.

    Je sais que toutes les séances ne peuvent pas ressembler à la première, et c’est bien dommage, mais cela fait plusieurs séances où je ne progresse plus… Je ne décourage pas, et garde espoir, mais je voulais avoir votre avis sur le stade de mon cheminement actuel, et si vous avez des recommandations particulières.

    Je vous remercie d’avance pour vos réponses !

    #20850
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bonjour @rodward. Ton cheminement me paraît tout à fait normal et tu en es , me semble-t-il, bien conscient. Quand, en consultant des sites comme NXPL, nous découvrons la possibilité de vivre des expériences orgasmiques qui nous emmènent bien au delà de notre plaisir éjaculatoire, nous sommes naturellement impatients d’en faire une réalité de notre quotidien. Mais si nous ne sommes pas naturellement ouverts à cette forme d’expérience cette évolution demande du temps.

    L’une des difficultés que les débutants rencontrent est d’attendre inconsciemment des sensations qui prolongent, multiplient et intensifient celles qu’ils connaissent déjà. Or ce n’est pas ce qui se passe. En effet le massage de la prostate apporte
    – des sensations différentes qu’il faut apprendre à reconnaître,
    – des localisations différentes des sources de plaisir qu’il faut apprendre à accepter,
    – une transmission de l’énergie orgasmique à tout le corps qu’il faut apprendre à développer.
    Tu es précisément dans cette phase. Donc tout va bien même si tes progrès vers le Super O’ sont plus lents que ce que tu souhaites.

    En terme de recommandations je peux te dire :
    – En dehors de tes sessions n’hésite pas à travailler la relaxation / méditation. Cet apprentissage peut facilement se placer dans ta vie familiale et, comme tu as pu le lire récemment encore le 6 septembre et le 29 septembre dans les témoignages de @nydor01, est un accélérateur important de ton cheminement.
    – Pendant tes sessions concentre-toi sur les mouvements (aussi petits soient-ils) et sur la pression (aussi faible soit-elle) du masseur contre ta prostate.

    Bon cheminement @rodward.

    #20851

    Rodward
    Participant

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse !

    Après avoir posté mon message, j’ai passé le reste de mon après-midi à relire le traité d’Aneros, ainsi que d’autres témoignages intéressants. En me référant à « La carte au trésor », j’ai pu en venir, et me comparer, que je pense en être arrivé au stade  » 44 : Fortes contractions involontaires sans ressentir d’orgasme.  »

    J’ai pu expérimenter une session hier soir, qui a duré un peu plus de deux heures, la plus longue parmi toutes les précédentes, à l’heure actuelle.

    J’étais très excité ce soir là (Un peu trop même), et comme à mon habitude, je prend une bonne douche chaude pour me détendre, puis prend toutes les précautions nécessaire, comme avant chaque séance. En soit, celle-ci n’avait rien de différent des autres séances, mis à part vers la fin (dont j’en parlerai un peu plus tard) et les contractions musculaires qui ont lieu.

    Je ne sais pas si celles-ci sont liées à l’excitation ou au massage de la prostate, mais durant presque toute la séance, j’étais sujet à pas mal de spasmes et contractions musculaires dans tout le corps. C’était légèrement dérangeant, mais je pense que c’était lié à mon état d’excitation car elles disparaissaient dès l’apparition des contractions involontaires de l’anus.

    Après une heure et demi, après avoir essayé plusieurs positions (toutes sur le dos, avec un coussin pour relever le bassin) j’ai été surpris de voir que dans l’une d’elle, je ressentais beaucoup plus intensément ces contractions, qui prenaient un très grand rythme, procurant un léger plaisir. Instinctivement, je me suis mis à contracter légèrement le périnée, puis le rythme, aussi bien cardiaque que anal, se sont emballées à un rythme impressionnant (3 battements par seconde) le plaisir a commencé à intensifier progressivement, et je retrouvais là les agréables sensations que j’avais vécu ! Cependant, le plaisir grimpant, je n’arrivais pas à garder contracter très longtemps, faisant retomber doucement la pression. Mais j’étais heureux d’avoir pu profiter de ces doux instants.

    Je pense avoir ouvert une porte dans la suite de mon cheminement, mais je me pose actuellement une question, j’ai remarqué que les contractions involontaires arrivaient en contractant très légèrement les muscles fessiers, puis le plaisir se montrait via les contractions du périnée. Je me suis souvenu que vous m’aviez conseillé ceci :

    plus tu sens le plaisir monter en toi, plus cette montée devient insoutenable, plus elle génère des contractions instinctives, plus tu dois te relâcher, plus tu dois t’enfoncer dans la détente, plus tu dois t’abandonner et lâcher prise.

    Le lâcher prise faisait disparaître progressivement ces sensations, à l’exception d’une fois, où elles maintenaient ce rythme enflammé, puis retombaient une bonne trentaine de secondes après. Je suppose que c’est un exercice à répéter plusieurs fois jusqu’à arriver à la porte suivante !

    Le lendemain de cette session (Donc aujourd’hui à l’heure où j’écris) j’éprouve une agréable sensation si j’exerces de légères contractions, sans masseur, et d’avoir l’impression de toujours avoir d’infimes contractions involontaires au niveau de l’anus.

    J’ai lu également que l’étape 46 :

    Fortes contractions involontaires avec une réelle sensation d’avoir un petit orgasme

    mais cette étape inclut-elle le lâcher prise, ou la prise de plaisir lié aux contractions légère ?

    Merci d’avance pour vos réponses et je tenais à vous remercier pour tous les conseils que vous m’avez apporté qui m’ont permis de parvenir à ce stade avancé !

    #20879
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    J’ai pu expérimenter une session hier soir, qui a duré un peu plus de deux heures, la plus longue parmi toutes les précédentes, à l’heure actuelle.

    @rodward, tu sembles,t’engager de plus en plus naturellement dans tes sessions de massage prostatique. Tu utilises ton masseur beaucoup mieux, tu as résolu tes problèmes de lubrification initiaux et tu as acquis suffisamment de confiance en toi pour faire durer tes sessions beaucoup plus longtemps qu’il y a quelques semaines. C’est excellent.

    Quand tu ressens tes premières contractions involontaires, il est important, pour qu’elles se maintiennent et qu’elles prennent de l’ampleur, de ne pas les écraser par une activité parasite. C’est pourquoi tes contractions volontaires qui servent à les lancer doivent à ce moment s’adoucir et s’adapter au rythme de tes contractions involontaires pour les soutenir et non les contrarier. C’est à mon avis un des éléments de ce que j’appelle « être à l’écoute de ton corps ». Approfondir ta détente et ton relâchement musculaire te permet à ce moment de ta session de mieux contrôler tes contractions volontaires, de réduire leur intensité jusqu’à ce qu’elles ne soient plus nécessaires, ton corps te faisant l’amour de lui-même.

    Quand tu sens le plaisir monter fortement, la réaction naturelle initiale est une forme de contraction, de blocage de la respiration, associée à la montée de l’orgasme qui écrase tout le reste. Approfondir ta détente et ton relâchement musculaire te permet d’effacer cette tension et de rester réceptif à l’intensification des effets de ton masseur qui te conduira peu à peu (ou plus brutalement…) vers ton premier Super O’.

    Je suppose que c’est un exercice à répéter plusieurs fois jusqu’à arriver à la porte suivante !

    Oui et non ! L’adaptation de ton réflexe orgasmique, ton apprentissage, demande naturellement la répétition de l’expérience. Mais tu dois bien être conscient que cette répétition ne doit surtout pas être formelle ni figée. Chaque session peut être différente de la précédente comme tu le sais déjà. Tu dois engager chaque nouvelle session en étant bien conscient que ton corps et ton cerveau ont évolué à la suite de la précédente et qu’en conséquence le scénario qui va se jouer sera très fortement inspiré du précédent mais forcément différent.

    L’apparition de ta sensibilité anale sans insertion est un grand progrès et je t’encourage à profiter de tous les moments libres de ta journée (transports, attente voire marche) pour exercer ta nouvelle aptitude à engager une session sans insertion (aussi courte soit-elle).

    cette étape inclut-elle le lâcher prise, ou la prise de plaisir lié aux contractions légère ?

    Tu dois admettre qu’aucune étape décrite dans la Carte au trésor n’est la conséquence automatique d’une action ni d’une attitude unique. Chaque cheminement est intimement personnel comme tu peux le constater en lisant les témoignages présentés sur notre forum. Chaque étape inclut du lâcher-prise ; chaque étape inclut de prendre du plaisir.

    Bon cheminement @rodward.

    #21171

    Rodward
    Participant

    Bonjour à tous !

    Aujourd’hui je vous informe que mon cheminement commence à prendre de l’ampleur, et commence à devenir assez intense !

    Ces dernières semaines ont été éprouvantes professionnellement, ce qui ne m’a pas laissé beaucoup de temps à consacrer pour mon apprentissage de la prostate.

    Cependant j’ai quand même pu exercer plusieurs séances, et la plus récente a retenu mon attention :

    Je commence à trouver « ma place » lors de mes sessions, à trouver les meilleures positions, aussi bien du masseur que mon propre positionnement, je ressens plus les contractions involontaires qui procurent plus de plaisir qu’auparavant et mes sessions sont plus longues.

    Je suis arrivé à un stade, qui je pense, m’emmène aux portes de l’orgasme (c’est beau dit comme ça) car depuis 2 ou trois session, après une bonne heure et demi de séance, un simple remaniement de mon masseur et celui-ci commence à procurer de très bonnes sensations à un rythme cadencé. Ces contractions sont comment dire… Jouissifs, car à la fois intense et plaisants. Sur une échelle de plaisir de 1 à 10 (10 étant l’orgasme) je dirai qu’elles m’amènent jusqu’à 7.

    Le seul problème que je rencontre est lorsque je me décontracte et me relâche pour profiter pleinement de celles-ci, mon masseur pivote et se tourne légèrement, ce qui réduit grandement le plaisir qu’il procure. Je ne sais pas vraiment pourquoi, car il est censé se positionner tout seul, or ce n’est pas vraiment un Aneros mais un masseur similaire, sachant que pour qu’il procure ce plaisir, je dois me mettre dans une ou deux positions bien spécifiques. Le seul problème étant qu’il se tourne dans une mauvaise position tout seul lors du relâchement..

    Merci d’avance pour vos avis, conseils et réponses

    Bien amicalement,

    Rodward.

    #21186
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Je suis arrivé à un stade, qui je pense, m’emmène aux portes de l’orgasme

    Bravo @rodward ! Mais je suis étonné que la note que tu attribues à l’intensité de ton plaisir soit toujours à 7 sans progression par rapport à ce que tu ressentais dès le 9 septembre. Pourtant, d’après ce que tu nous dis, tu sembles éprouver de plus en plus de plaisir pendant tes sessions. Est-ce que c’est parce que ton échelle de valeur évolue au fil de ton cheminement ou bien que tu entres en zone de plaisir de plus en plus facilement et que tu y restes de plus plus en plus longtemps sans pour autant avoir l’impression de jouir plus intensément ?

    Le problème que tu mentionnes peut venir de la forme de ton masseur, qui n’est pas aussi bien adaptée que celle des Aneros à une participation active des contractions anales et rectales.

    Il peut venir aussi de contractions parasites dont tu n’as pas conscience à cette étape de ton cheminement. Ce pourrait donc être une conséquence d’une insuffisance de relaxation profonde plutôt que de la relaxation elle-même.

    Il est possible que la perception du déplacement de ton masseur suffise à perturber et ta concentration sur ce que tu ressens et ta relaxation. As-tu essayé de poursuivre ta session en effaçant la perception de ce changement de position du masseur ?

    Si tu ne parviens pas à le remettre correctement en place par quelques contractions volontaires, fais le à l’aide de ta main et reprends la suite de ta session. Il me semble que ce petit problème soit assez fréquent et ne bloque en rien la poursuite du cheminement de ceux qui le rencontrent.

    Bon cheminement @rodward.

    #21307

    Rodward
    Participant

    Bonjour à tous !

    En effet, le fait de changer mon positionnement m’a permis d’évoluer !

    Le problème du masseur qui pivote est toujours d’actualité, mais j’essaie de ne plus y prêter attention. J’ai également pu apercevoir que je n’étais pas le seul à avoir ces fameux tremblements parasites (Comme j’ai pu le lire ici https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/des-idees-sur-lapres-tremblements) elles disparaissent parfois, mais reviennent régulièrement, malgré la reprise de la respiration profonde et de la détente.

    Venons au positif, hier soir j’ai pu aller plus loin dans ma séance que d’habitude, au bout d’une heure, j’ai ressenti les contractions, et à un moment, elles se sont légèrement amplifiée, mais ont duré plus longtemps que d’habitude, me faisant aller à un stade de sensation de lâcher-prise, comme j’ai pu l’expérimenter quelques fois, mais celle-ci était agréable … De plus en plus agréables… Tellement agréables qu’il était difficile de sentir et faire le moindre geste, la moindre contraction. Ce qui m’a surpris, ça a été de voir que la sensation était très confortable, et surtout qu’elle a duré plus longtemps que d’habitude. J’étais déstabilisé après que ce moment soit terminé.

    Après cela j’ai eu beaucoup plus de facilité à ressentir les contractions, et ces dernières procuraient un plaisir … Différent, plus intense et plus fortes, mais sans évolution. Je n’ai pu ressentir ce « décollage » qu’une fois dans la séance (ce qui est déjà bien !).

    Je pense également acheter lorsque l’occasion se présentera (Je l’espère, rapidement !) un réel masseur, un Aneros Helix. Je me suis rendu compte que celui que je possédais était probablement trop large, pour un débutant (Long de 15 cm, avec un diamètre de 3cm) mais vivant encore chez mes parents, et avec un budget peu élevé, cela va prendre un peu de temps.

    Je vous tiens informé de mes prochaines séances que j’attend avec impatience !

    Rodward

    #21310
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    C’est magnifique @rodward. Je suis très heureux que tu reçoives une récompense aussi gratifiante malgré les conditions peu confortables de ton cheminement. J’espère que tu pourras te procurer au plus vite un vrai masseur prostatique. Suis bien les conseils du traité d’Aneros et ceux que tu peux lire sur le forum et, compte tenu de la sensibilité prostatique dont tu fais preuve, prépare-toi à vivre des moments très intenses.

    A très bientôt et bon cheminement @rodward.

    #21379
    aneveil
    aneveil
    Participant

    Bonjour,

    Je pense également acheter lorsque l’occasion se présentera (Je l’espère, rapidement !) un réel masseur, un Aneros Helix.

    Je ne sais pas si ça se fait… Mais je peux éventuellement vous donner un Aneros MGX peu servi…
    Parce-que je ne me vois pas le vendre sur le Bon Coin 😉
    Si intéressé les admin pourront peut être transmettre nos mails ?

    #21566

    aneros3
    Participant

    bonjour,

    Je suis utilisateur d’un masseur de la prostate , j’ai pu lire sur d’autre site qu’il y avait des risques des prostatites aiguës et de cancer de la prostate ainsi qu’une augmentation du taux de PSA.

    peux t-on me dire sérieusement si il y a des risques?

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 114)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.