#21923
matou8313matou8313
Participant

Bonsoir Arnaud ,tout d’abord bravo pour votre courage et votre ténacité .
Je n’ai pas du subir une prostatectomie mais deux opérations d’adénome prostatique à 10 ans d’intervalle . En plus hernie discale au niveau L3-L4 soit au niveau où le tronc dit « honteux » rejoint les autres nerfs centraux et véhiculent le plaisir au cerveau , opérée il y a 12 ans plus infiltrations il y a 2 ans dans les disques L2-L3-L4 pour réparer un peu les dommages à la colonne qui ont suivi malgré l’opération . Tout ce déballage pas pour me plaindre mais pour expliquer que la sensation de plaisir à l’orgasme a bien diminué et que mon éjaculation est rétrograde à 90 sinon 100% , ce qui diminue aussi le plaisir mais sans doute aussi la coupure de nerfs lors du curage de la prostate y est pour beaucoup . Il ne s’agit pas des nerfs de l’érection qui n’est pas trop mauvaise mais de ceux qui contrôlent la vidange des vésicules séminales et de la prostate .
J’avais pratiqué auparavant l’aneros MGX , et obtenu des orgasmes que je classais comme prostatiques sans avoir connu ce forum ni lu le traité d’Aneros donc sans véritable connaissance à part la notice . Il y a 2 ans j’ai fait la connaissance du site et acheté un helix . Malgré des essais conformes au traité , impossible de retrouver cette jouissance . Prsotate sans doute trop blessée ou nerfs du tronc honteux coincés ( pas de remontée de l’influx du plaisir ?)
Je me suis donc tourné à la fois vers la stimulation électrique du sexe , et vers la stimulation des tétons, déjà très sensibles avant . Le premier n’est pas le sujet ici .
Quant aux tétons , par des pompes à tétons ou des seringues coupées ( on coupe la partie recevant l’aiguille et on stoppe la progression du piston en aspiration avec un clou ) je suis arrivé à les rendre plus gros plus longs et plus sensibles .
Là où je diffère de vous c’est que la compagne les stimule encore plus que je n’y arrive et quand elle est en amazone sur moi , ça renforce mon érection et mon orgasme aussi quand elle les pince et tord à ce moment là . Mais souvent ses caresses préliminaires sur les tétons me font bander plus fort que celles sur le sexe . Au début elle n’était pas trop pour car ses tétons à elle sont beaucoup moins sensibles , mais en voyant le résultat sur mon érection , elle a admis la réalité de l’effet ….Et maintenant n’hésite plus au moment où l’orgasme monte à les triturer fortement ….
Donc vous voyez que la part féminine qui est en nous peut nous amener des jouissances qu’il ne faut pas hésiter à tester et meme que certaines femmes peuvent être moins sensibles des tétons que nous , sans généraliser bien sur , que ce soit pour les hommes ou les femmes …Le principal n’est-il pas de chercher ??