#22146
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je suis très heureux de lire @Rodward à quel point tu es satisfait de ton cheminement et de ton nouveau jouet.

Ces deux dernières sessions ont été plus intenses que d’habitude… j’atteins la décontraction et l’arrivée du plaisir plus rapidement qu’avec mon ancien masseur.

Ton cheminement continue et l’amélioration des conditions (meilleure organisation, meilleur masseur, meilleures perceptions de tes sensations et confiance grandissante dans ta capacité à vivre le plaisir prostatique) dans lesquelles tu engages tes sessions ne feront que faciliter la suite de ta progression.

La deuxième, et la plus étrange, étant une sensation d’engourdissement au niveaux des mains… lorsque je sens que j’atteins un certain seuil de décontraction… mais lorsque je bouge après un certain temps, je sens que c’est tout mon corps qui était « engourdi », et que je ne l’avais ressenti qu’au niveau des mains.

Je pense que c’est tout à fait normal ; je perçois les mêmes sensations quand je suis profondément détendu. Cela n’a jamais été source de problème ; il suffit de me concentrer sur mes mains ou mes bras pour les bouger sans aucune difficulté. Ce serait intéressant d’entendre si d’autres, parmi nos amis anéronautes, ont une expérience similaire.

sensation agréable et presque constante

Ton troisième point me semble être le marqueur de ta prochaine évolution. Apprête-toi à vivre ce que je ressens dans mes sessions comme un « état orgasmique » (état dans lequel je baigne dans une jouissance continue et intense, que je ressens maintenant comme supérieure à mes orgasmes « d’avant », à partir duquel vont se développer des éruptions orgasmiques encore plus intenses et si profondes qu’elles me font perdre tout contrôle).

Reçois ces sensations et vibrations avec joie, accepte les comme la première perception de ta nouvelle aptitude à vivre ta jouissance dans la durée et dans la totalité de ton corps, non plus seulement à en ressentir quelques poussées localisées dans le bas-ventre. « Recevoir », « accepter » cela signifie ne pas résister donc de te détendre en core plus et de t’ouvrir.

lorsque je finis par une masturbation traditionnelle, depuis que je possède l’Aneros, l’orgasme en devient beaucoup plus fort (jusqu’à en gémir assez fortement) jusqu’à totalement déboussoler la conscience… C’est comme si lors de l’orgasme éjaculatoire, cette « Aura » qui apparaît lors de la décontraction vient subitement se « déchaîner » dans le cerveau, ce qui déstabilise pas mal.

C’est le signe de tes formidables progrès et des réactions qu’ils déclenchent quand ton cerveau constate qu’il perd le contrôle, que ses repères « d’avant » ne correspondent plus à la réalité de tes nouvelles capacités de jouissance orgasmique. Là encore reçois ton plaisir avec joie et confiance, détend-toi encore plus, concentre-toi encore plus sur ce que tu ressens, ralentis le mouvement.

lors de ma dernière session, qui avait été plus intense que d’habitude avec une éjaculation hors norme, mais pour une raison totalement inconnue, je n’ai que très peu de souvenir de cette séance… Je me souviens juste avoir été tellement déstabilisé de plaisir, que je refusais presque d’y croire, j’étais confus.. Et je le suis toujours.

Cette ultime expérience illustre tout ce que je te dis plus haut. IL n’est pas impossible que tu aies connu un premier super O’ que ta conscience bouleversée aurait préféré occulter. Tu es en train de briser le moule dans lequel tu as grandi et dans lequel tu vivais jusqu’à ce que tu commences ton cheminement. C’est merveilleux. Si tu parviens à accepter ce que tu commences à peine à vivre, si tu acceptes avec confiance cette déstabilisation, comme le parachutiste accepte de sauter dans le vide pour quelques minutes extatiques de chute libre, tu me parais vraiment sur le point de vivre en toute conscience tes premiers super Os’.

Puis-je te faire deux suggestions, que tu suivras ou non ?
-1) Peux-tu essayer de ne pas terminer tes sessions par une masturbation, pour vivre cette expérience d’un très haut niveau d’énergie sexuelle, voire d’énergie vitale que procure le plaisir prostatique ? Tu pourras toujours te masturber sans aneros une ou deux heures après ta session, ou même te masturber, sans masseur, une ou deux heures avant ta session pour tester ton aptitude à désirer la caresse de ton masseur.
-2) Peux-tu comparer, si tu ne l’a pas déjà fait, ce que tu ressens maintenant pendant une masturbation sans masseur avec ce que tu ressentais dans les mêmes conditions il y a plusieurs mois ? c’est une autre manière de mesurer tes progrès et les transformations de la manière dont tu gères ton énergie sexuelle.

Bon cheminement @Rodward.