#22368
aneveilaneveil
Participant

Bonjour @Logansan,

Content de trouver ici quelqu’un qui à lu le livre « ovni » de Barry Long !
J’ai un point de vue très paradoxal sur ce bouquin, je lui suis premièrement très reconnaissant de m’avoir permis une véritable révélation au sujet des femmes, de leurs attentes profondes, les comportements masculins qui les bloquent et les détournent en apparence de la sexualité.
J’ai alors compris mes années de frustrations ainsi que son manque de désir qu’elle croyait avec résignation disparu avec le temps (comme ses copines), j’ai aussi compris et vécu ce qui peut ouvrir une femme (qui peut alors vraiment beaucoup donner), l’importance d’un amour en premier leu et d’une profonde connexion d’être à être qui précède le sexe (difficile pour un homme…).
Je partage aussi son analyse très sombre des rapports amoureux homme/femme (ou plutôt sans amour) à travers le monde, au fil des siècles, et les répercutions catastrophique sur la vie sociale, la violence générée par les rapports de pouvoir des hommes qui ne savent plus selon lui « aimer de manière juste » (domination par la violence, le travail, l’argent, etc..)
Par contre je bloque sur le ton très dogmatique ainsi que sur la fable du début sortie de je ne sais où… Ce bouquin est un ovni à rebrousse poil des idées actuelles véhiculées par les sexologues ou par ce qu’il appelle la sexualité de Sex-Shop. Bref, ce qu’il propose se trouve à mon avis à l’opposé d’une « sexualité ludique » 😉
Barry Long est aussi mort d’un cancer de la Prostate à 77 ans ce qui m’interpelle un peu car selon une croyance aussi discutable que personnelle, je me dis qu’en ayant mis de la conscience dans sa prostate, en l’éveillant comme nous faisons ici, il aurait peut être évité ce cancer. (Bon je dis peut-être une connerie, mais je crois à cette intuition…)

Savoir retenir l’éjaculation et la différencier de l’orgasme. Le massage prostatique nous a déjà appris cela. Mais par des contractions, respiration et exercice mental, j’éprouve des orgasmes prostatiques par stimulation du pénis, qui prennent le pas sur l’orgasme pénien éjaculatoire et je peux y retourner de suite.

C’est très intéressant suis tu arrives à une telle maitrise !
J’ai aussi eu dernièrement un bel orgasme prostatique pendant une coït (sans éjaculation), mais j’avoue ne pas du tout maitriser le processus, car une autre fois cela m’a au contraire déclenché une éjaculation… Bref j’ai encore « du taf » pour arriver à la maitrise et au multi-orgasme prostatique lors d’un rapport sexuel…
D’autre part je ne suis pas sûr que Mantak Chia décrive des orgasmes prostatiques, enfin j’avais compris qu’il s’agissait plutôt d’orgasmes péniens, mais sans éjaculation ce qui s’avère extrêmement difficile à atteindre d’après beaucoup de témoignages.
C’est d’ailleurs pour cela que je suis très attiré et que j’aimerai pouvoir me former au KSMO de Jack Johnston (valable pour les hommes et les femmes) malheureusement mon niveau d’Anglais actuel ne me le permets pas…
Site KSMO (Key Sound Multiple Orgasm) Il y a beaucoup de commentaires élogieux sur le forum Aneros US et visiblement l’apprentissage tantrique ou Taoïste inaccessible pour beaucoup semblerait alors beaucoup plus simple et naturel avec cette méthode basée en partie sur le son et le souffle.
Un article succinct en Français
En cherchant des liens, je viens juste de découvrir cette interview vraiment passionnante de Jack Johnson. Waouw… c’est génial ce qu’il raconte…