#22732
AndranerosAndraneros
Modérateur

Depuis maintenant un an et demi je me documente, je m’écoute… je suis des leçons de yoga depuis plus d’un an et je me suis aperçu qu’il y avait beaucoup d’éléments communs…
Le lâcher prise s’apparentant à un état méditatif,
La respiration permettant la détente du corps et donc la circulation d’énergie,
Et la fameuse énergie ou plaisir, excitation, donc la kundalini.

Votre curiosité est grande mais vous ne vous engagez dans une nouvelle voie qu’après avoir acquis la conviction qu’elle vous mène bien là où vous souhaitez aller et que vous disposez des bagages nécessaires à votre voyage. Peu d’entre nous font comme vous cette réflexion initiale qui les mettrait pourtant dans les meilleures conditions pour découvrir la jouissance prostatique. Votre état d’esprit vous met dans les meilleures conditions pour vivre bientôt des expériences orgasmiques qui vous submergeront.

Il m’a fallu du temps pour intégrer tous ces concepts.

Bienvenue au club ! C’est en ce sens aussi que l’accès au plaisir prostatique se révèle être un cheminement.

Est-ce que vous avez ce problème de salive pendant vos séances de yoga ou pendant vos moments coquins avec votre partenaire ou pendant vos séances de masturbation traditionnelle ? Avez-vous ce problème quand vous faites des exercices de respiration / méditation en dehors de vos sessions ?

Le « do nothing » est en effet la méthode qui correspond le mieux à votre approche. Si le petit Peridise fait merveille, continuez à l’utiliser en priorité. Mais ne négligez pas l’Eupho que vous supportez apparemment bien qui vousa aidera à mieux percevoir votre prostate.

Cette exploration apporte tant de découvertes qu’il est normal de ressentir comme vous cette impression de témoigner « en vrac ». Rassurez-vous au fil des semaines tout va se mettre en ordre, comme cela se fait déjà depuis un an. Bon cheminement @peri.