#23792
PeriPeri
Participant

Je partage l’enthousiasme ou la lassitude de certains témoignages, l’excitation parfois. Quand un récit nous touche, je crois que nous nous l’approprions par l’affect qu’il engendre en nous. Si c’est bon pour lui, pourquoi pas pour moi ? J’ai donc essayé divers masseurs, positions, lubrifiants, sources de fantasmes, etc. Souvent avec peu de succès mais forgeant en moi une expérience. Balisant un vaste monde où l’instinct est probablement le meilleur guide.
Ainsi je ne fais plus de séances d’une heure trente mais seulement de trente en moyenne. Je m’autorise de ne pas y arriver, de changer de position et des carresses même du penis. Beaucoup a été écrit sur « la meilleure façon de faire ».
Il est contre le devellopement de son plaisir que de s’imposer des rêgles ou un cadre strict. J’en sais quelque chose et d’ailleurs je suis sur le bon sujet pour en parler. Alors soyons à l’écoute, conciliant, éclairé et aimant !