#24786
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bienvenue dans notre auberge @voyageur.

Le traité est un très bon outil pour découvrir ce plaisir. Et la relaxation est le secret. Le reste se fait tout seul.

J’approuve sans réserve les deux premières phrases de l’extrait de votre message. A mon avis la troisième n’est parfaitement vraie que pour ceux qui ont naturellement l’aptitude à lâcher prise sous les effets du massage et pour ceux qui parviennent à se détendre profondément à volonté. Rien ne « se fait tout seul » pour ceux qui ont besoin d’apprendre à lâcher prise. Pour vivre l’expérience de l’orgasme prostatique ces derniers ont besoin de discipline et de persévérance. Vous avez su faire cette forme d’effort et je suis heureux que vous ayez reçu la récompense que vous méritiez.

Comme l’intérieur du corps ne se perçoit pas comme l’extérieur, il ne faut pas chercher à identifier une forme.

Votre remarque est particulièrement intéressante. Quand on explore une surface avec ses doigts, ils nous renvoient trois informations :
1. la température de la surface touchée,
2. la pression de la surface sous l’appui (liquide, souple, dure… )
3. les reliefs et volumes de la surface
Dans le rectum tout cela est très atténué, sauf problème physiologique. La température est homogène, les surfaces sont souples, les volumes sont noyés dans les tissus. Il faut du temps aux étudiants en médecine pour apprendre à trouver par la palpation les informations dont ils ont besoin pour les diagnostics et les soins. Quand on remplace les doigts par le masseur la tâche est encore plus difficile. C’est là que votre expérience prend tout son sens :

Mais il y a comme une toute petite lumière au bout du couloir. Un très léger frisson. Et c’est là dessus que je me suis concentré. Au début, c’est infime, on le perd, on le retrouve. Puis on se concentre dessus. Et là, à un moment donné, la chaleur monte. Et monte. Et monte.

Il faut être à l’écoute de son corps et de sa propre réaction à la stimulation prostatique, sans attendre aucune réponse prédéfinie.

Merci de nous apporter ce message d’encouragement. J’espère que nous pourrons lire bientôt la suite de votre voyage. Bon cheminement @voyageur.