#24935
AvatarVoyageur
Participant

Je réponds à une partie de ton message qui m’a aussi interpellé. J’ai remarqué il y a quelques jours une contractions inhabituelles des abdos qui m’a permis d’atteindre un plaisir plus grand. Néanmoins, deux sessions plus tard en essayant de retenir, d’empêcher ces contractions, le plaisir a été encore plus grand. Ma sensation est que le cerveau se perd un peu dans le plaisir parfois. Que les contractions génèrent du plaisir en créant des tensions sur l’Aneros, mais vue ma dernière expérience, où les contractions involontaires s’étaient arrêtées, et où j’étais extrêmement détendu et qui m’a permis d’atteindre un orgasme comme jamais, je me demande finalement si les contractions ne sont pas juste un désordre dont on peut apprendre à se passer pour concentrer toute la charge de plaisir à un seul endroit. C’est juste une intuition, je n’ai pas assez d’expérience pour vérifier mes dires, mais en tout cas un chemin de réflexion.