#24974
AvatarVoyageur
Participant

Merci pour le témoignage. Je me rends compte au fil des sessions qu’on est trop focalisés sur ces contractions involontaires. J’ai atteint l’orgasme sans en avoir. C’est juste un phénomène. Qui peut créer du mouvement. Donner du plaisir. Mais je pense qu’avec ou sans on peut atteindre le plaisir ultime. Je crois que tu devrais essayer de mettre ta frustration de côté. Et de profiter de ce que tu viens de vivre. Parce que personnellement j’aurais adoré avoir une session comme ça. J’aimerais bien sentir le sperme sortir en ayant des vagues de chaleur. Ca doit être une sensation étonnante. Et je fais même la démarche inverse de toi. J’espère un jour pouvoir relier le plaisir de la prostate et celui du pénis. Puisqu’on parle de rewiring, pourquoi ne pas essayer de créer un triangle cerveau prostate sexe. Ca se trouve on pourrait accéder encore à d’autres sensations, voire même en devenant un super héros choisir l’orgasme en fonction de son désir. Je m’égare un peu dans la science fiction érotique là 🙂 Mais en tout cas, tout plaisir est bon à prendre. Il m’arrive d’avoir des sessions avec de tous petits orgasmes, au début j’étais frustré, parce qu’on espère toujours faire mieux, mais je pense que c’est une erreur. Chaque petit moment, chaque vague est un cadeau. Et des fois on a des cadeaux plus gros que d’autres.
De mon côté je n’ai pas osé couper la poignée, est-ce vraiment mieux ? Beaucoup mieux ?