#25145
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu dis @jieffe :

J’en déduis qu’à une époque tu as pratiqué par nécessité (d’apprentissage).

Je suis passé moi aussi par des moments où je me disais « je vais y arriver ; il faut que j’y arrive… ». Il est naturel, quand on a très peu de sensations et qu’on a l’impression de ne pas ou de peu progresser, de vouloir forcer le résultat malgré tous les conseils qui disent le contraire. C’est pourquoi il est important quand on commence son cheminement de faire le silence dans sa tête pour prendre conscience le plus tôt possible des toutes premières sensations et de se concentrer sur ces progrès, aussi minimes paraissent-ils, plutôt que sur le chemin qui reste à parcourir.

C’est bien cet état d’esprit qui nourrit l’excitation. Je suis heureux que tu te sentes peu à peu basculer du bon côté. Bon cheminement @jieffe.