#25162
JieffeJieffe
Participant

Elle montre que le masseur bouge relativement peu.

Ah ben je trouve que les contractions sont tout de même pas mal appuyées. Mais je suis bien conscient qu’il s’agit ici d’un pratiquant avancé, et que je ne peux me comparer à lui.

A ce stade de la découverte de l’orgasme prostatique le plus important est d’aider à la prise de conscience de sensations nouvelles souvent très faibles qui seraient écrasées par des contractions volontaires trop fortes.

J’ai lu effectivement de nombreux témoignages de personnes qui ont identifié que leur progression était ralentie à cause des contractions qu’ils faisaient trop fortes. Les orgasmes sont arrivés après qu’ils aient réduit la puissance de leurs contractions.

Le message d’Helix répond à quelques unes des questions que je me pose dans mon journal. Merci pour le lien, mais il ne fonctionne pas. Tu as du te tromper dans l’adresse :). Rien de grave, je l’ai trouvé.

Pour l’emploi des mains, j’ai essayé cette méthode, en faisant bouger les fesses ou en les faisant trembler. Ça fait bouger le masseur différemment et c’est plutôt agréable.