#25953
AvatarSpele42
Participant

Ce matin je traîne 1/2 heure dans le lit, je me caresse les tétons et j’arrive à stimuler ma prostate en faisant des contractions rectales.
Puis vers 14h00 je me retrouve seul et la, même technique sans aneros et tellement excité je cherche et prend ce que je trouve sous la main. Je crie, je râle de plaisir, mais le temps me manquant je suis contraint d’arrêté.
Rebelote le soir mais cette fois ci avec l’aneros mais cette fois ci je zappe un peu la partie excitation avec les tétons.
Sur la fin de la séance je force un peu sur la prostate par deux fois et ça monte vraiment très haut, je sens un pallier une impression de m’étendre vers le haut, mais finalement non.
On verra plus tard…
Mais tout cela est très encourageant surtout la séance de 14h courte mais très intense !