#26385
Avatarnydor01
Participant

C’est la première fois que je lis un témoignage qui se rapproche autant de ce que je vis !
Concernant les seins, je me pose la question suivante : n’est-ce pas l’éveil de la prostate qui engendre une augmentation de la sensibilité des mamelons ? Personnellement, avant mon expérience prostatique, la sensibilité de mes mamelons était moindre, de même que leur taille, qui a augmenté. Mon intérêt pour les caresses mammaires a subitement augmenté avec le plaisir prostatique. J’ai l’impression d’avoir des mamelons féminins (toutes proportions gardées en terme de taille quand même !). Il est vrai aussi que je suis beaucoup moins centré sur mon sexe, et je n’en ressens aucun manque. J’ai toujours de fortes érections, et mes relations sexuelles traditionnelles n’en sont pas affectées. Mais le plaisir prostatique m’apporte quelque chose d’inégalé et, à mon avis, d’inégalable.
Par quels signes se manifestent le plaisir et l’orgasme ? Avez-vous des spasmes, des tremblements, des gémissements… ?
Comme vous, je suis étonné du peu de témoignages sur le sujet ? Je dirais presque du peu d’intérêts, même sur ce blog. Pourtant, il me semble que c’est une voie unique et naturelle vers la découverte d’un plaisir incomparable, un trésor caché, ou occulté, là, depuis toujours, en chaque homme. Pour moi ce plaisir porte en soi une révolution dans la sexualité masculine, et le regard que l’homme peut porter sur sa sexualité et celle de la femme.