#26604
bzobzo
Participant

J’ai réalisé la femme, mais pas encore l’homme !

avec le masseur, tu ne réaliseras aucunement l’homme,
le mécanisme sera le même que ce que tu fais déjà,
simplement les stimulations viendront de l’extérieur et sans doute les sensations seront différentes pour cela

mais l’homme là-dedans, ce n’est juste qu’une pulsion massive, obstinée, qui porte le masseur,
tantôt délicatement comme avançant une fleur vers la prostate ,
tantôt cognant massivement comme un bélier

mais la réalisation de l’homme passe peut-être par là,
il est un porte-bite, une force procréatrice
mais s’il veut commencer à se réaliser ,
il doit se tourner vers la femme,autour de lui et (ou) en lui

Mes séances féminines ont pris de l’ampleur. Elles durent facilement trois heures. J’ai même eu des voyages de cinq heures. De quatre heures du matin à neuf heures.

tu as déjà cela et c’est énorme,
même si tu n’y parviens pas autrement, l’essentiel est déjà là,
accéder à ce féminin, ressentir par ce féminin, jouir par ce féminin,
vivre des moments de plénitude, entrevoir les horizons sans fin grâce à ce féminin

c’est ce qui est le plus important, crois-moi,
même s’il serait bon de pouvoir diversifier les approches,
je comprends ta frustration mais bon tu y a accès et d’une façon totale
et ce par des moyens aussi hors du commun,
tu as en fait une chance inouïe,
pas grand monde y arrive comme cela, ceci explique peut-être cela

cependant je continuerai à essayer,
tu devrais essayer de la façon que je pratique,
plus active, plus dynamique, avec les mains en action, le corps aussi,
prends-toi un plus gros masseur aussi,
quelque chose qui permette de cogner comme un sourd
et en même temps aussi d’appliquer les effleurements les plus délicats et les plus raffinés possible,
j’y reviendrais plus longuement,
j’essaierai de faire un petit condensé de la manière dont je pratique
car elle diffère pas mal de la manière en général décrite ici et là,
peut-être auras-tu plus de succès