#26785
JieffeJieffe
Participant

Bonjour WTIL,

J’ai quelques messages de retard, mais ce que j’ai envie de te dire, c’est que ce qui a existé existera de nouveau. Il n’y a aucune raison que tu aies pu ressentir du plaisir et que tu n’y parviennes plus. Il faut juste que tu retrouves le chemin, et peut-être que tu résolves quelques petits problèmes qui semblent se balader dans ton esprit. Je pense qu’il faut que tu te déculpabilises. Nous n’avons qu’une vie, et il faut prendre notre plaisir où on le trouve, en respectant l’adage ‘la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres’. En d’autres termes, tu ne fais de tort à personne, n’enlève rien à personne, bien au contraire. En te réalisant pleinement, tu seras plus disponible pour autrui, que ce soit pour ta compagne, tes enfants, tes amis.
Il y a quelque chose de paradoxal dans ce que tu écris:

quant à jouir jusqu’à gémir, perdre le contrôle de mon corps etc… j’avoue que c’est malgré tout profondément lié dans mes images mentales au monde des femmes. j’ai d’ailleurs longtemps fantasmé sur ce que je ferais si je pouvais incarner un corps féminin pendant une journée… finalement tout cela est accessible, mais c’est un sacré chemin

Tu sembles avoir le fantasme de vivre une journée dans la peau d’une femme, et avoir malgré tout aujourd’hui la crainte de pouvoir l’approcher.

je ne suis pas toujours à 100% à l’aise avec le fait de posséder et d’utiliser des sextoys « pénétrants », de stimuler mes seins, mon périnée, mon anus et ma prostate

Si ces organes sont aussi sensibles, et peuvent nous procurer tant de plaisir, ce n’est peut-être pas un hasard. Ce serait dommage tout de même d’avoir une caisse à outil aussi bien fournie et ne se servir que du canif.

Pour revenir sur tes précédents messages, ce que je peux te conseiller pour éviter que ton esprit vagabonde, c’est ce que je fais maintenant et que je décris dans mon dernier message sur mon journal. Je ne pratique plus la relaxation comme on l’entend. Je commence par faire monter l’excitation sans masseur. Ce peut être par des images mentales, des pensées, des caresses…. J’ai abandonné tout ce qui est son, érotique entre autre, mais même la musique, et les images et autre vidéo également, que j’ai bien sûr essayés. Cela me distrait et j’ai vraiment besoin d’être concentré sur mon corps, mes sensations. Ça fonctionne beaucoup mieux ainsi. Je travaille également sur ma respiration. Je gonfle mon abdomen à l’inspiration et je le creuse à l’expiration. À l’inspiration je relâche totalement ma zone périnéale, je contracte légèrement à l’expiration lorsque mon abdomen est bien creusé.
En ce qui concerne les contractions, j’en distingue trois différentes: l’anus qui fait remonter le masseur, pas mes préférées, le rectum mais pas en poussée comme souvent décrit, mais par l’arrière du masseur (côté fesses donc) qui viennent appuyer le masseur contre la prostate, et les muscles PC certainement que je situe sur l’avant de ma prostate, légèrement en dessous. Ce sont ces derniers qui me procurent le plus de sensations. Un petit peu comme si j’essayais de remonter ma prostate. Lorsque mon ventre est bien creusé à l’expiration, ce sont eux que j’actionne et je ressens immédiatement du plaisir.

Ce que j’ai envie de te dire aussi, c’est que comme toi je ne ressens plus les sensations que j’ai pu ressentir au début, mais celles que je ressens aujourd’hui, bien que différentes, sont beaucoup plus intenses. J’ai aussi vécu une période pendant laquelle je ne sentais plus grand chose. Peut-être cela va t’il de nouveau m’arriver, mais ça ne semble pas être une fatalité.

Reste confiant WTIL, il me semble impossible sans grande modification (ablation de la prostate par exemple) que tu ne parviennes pas à reproduire ce que tu as connu. Si ça a fonctionné, il n’y a aucune raison que ça ne fonctionne pas de nouveau.