#26842
JieffeJieffe
Participant

Oui Andraneros, c’est magnifique.

Tu peux remarquer que ce formidable orgasme est arrivé, comme par hasard, quand tu ne l’attendais pas.

Et bien c’est en écrivant ce matin que j’en ai pris conscience. Je ne peux pas assurer que se ce soit passé de cette façon, mais en essayant de me remémorer cette séance (comme quoi il est important d’écrire, surtout lorsque l’on débute) que je me suis rappelé ce détail, qui a toute son importance comme tu le soulignes.

mes pointes de sein qui deviennent explosives sous les caresses

les miennes ont tendance également à devenir plus sensible, mais souvent, lorsque j’éprouve du plaisir, j’ai plus tendance à m’empoigner un sein, ou bien à pincer un peu l’aréole.

La fatigue ne t’a pas permis de renouveler ton orgasme mais tu sembles en avoir tiré un grand bénéfice pour le reste de la nuit. Comment te sens-tu ce matin ?

Ah ça, je me suis endormi très rapidement. Épuisement, contentement, fatigue de la journée??? J’avais en tête de me remettre un peu de ce que je venais de vivre et de recommencer, mais je n’en ai pas eu le temps, et je n’ai rien vu venir… 🙂
Je pense qu’il doit y avoir de l’épuisement et oui, j’ai vraiment dormi comme un plomb.
Ah je me sens bien aujourd’hui, fatigué mais bien (j’ai tout de même peu dormi). Je suis calme, serein, la tête pleine d’étoiles. Je me sens léger et j’ai envie de jouir de la vie… 🙂
J’ai hâte de voir ce que me réserve l’avenir!

Pour en revenir un peu aux mouvements, c’est la première fois que mon bassin se soulève et fait des mouvements de haut en bas. Un petit peu comme lorsque l’on fait l’amour, nous les hommes, mais c’était plutôt des petits mouvements comme peuvent le faire quelque fois les femmes pour cadencer l’acte. Ce que je souhaite surtout souligner ici, c’est que ces mouvements me procuraient beaucoup de plaisir, et que j’avais très peu conscience à ce moment là que je faisais également des contractions. Au sujet de ces contractions, ce n’est pas la première fois que je le constate, mais j’ai de bien meilleur résultat avec des contractions faibles à moyennes maintenus qu’alternées. Je maintiens donc une contraction, et mon corps prend le relais avec des contractions plus fortes.

Pour l’anecdote, ce matin en réunion j’ai pris peur. Pour quelles raisons je ne sais pas, j’ai senti une excitation sexuelle et j’ai eu quelques contractions (volontaires ou pas, je ne l’ai pas bien identifié) et j’ai commencé à ressentir du plaisir. Rapidement ça c’est amplifié et j’ai eu peur de ne pas pouvoir m’arrêter. Lorsque ce type de contraction me prend (cela m’est arrivé quelques fois, notamment un lendemain soir de séance) je ne les commande pas. Plus elle génère de plaisir, plus elles continuent, et plus elles continuent, plus elles génèrent de plaisir…. Vous voyez le tableau??? 🙂
J’ai très rapidement repris le dessus et concentré mon attention sur ce qu’il se passait. C’était dans une salle avec table en U. Impossible de se cacher!!!

Bref, oui je suis content, et encore plus à me remémorer ces instants.