#26871
JieffeJieffe
Participant

tu es définitivement sur la bonne voie

Ça y ressemble bzo, la séance d’hier soir tend à le confirmer…
J’ai regardé le temps, pour avoir une idée: 40 mn qui se sont déroulés comme suit: Un premier orgasme qui est arrivé assez rapidement, de la même façon que ceux que j’ai déjà décrits. Excellent!!! Mais je pense que je me contrôle tout de même pour ne pas crier, je ne suis pas seul à la maison. J’ai hâte de pouvoir faire une séance pendant laquelle je serai seul, je me permettrai alors de m’exprimer totalement. Je verrai si cela change quelque chose, mais c’est déjà très intense.
Ce premier orgasme s’est estompé mais n’a pas complètement disparu. Après une brève accalmie, le plaisir est reparti, pas d’orgasme mais un grand plaisir, très satisfaisant. Tout cela a duré 20 mn.
Puis période de repos, je reprends mes esprits et je sens que je peux encore tenir, que je ne suis pas prêt à m’endormir.
Alors reviens un deuxième orgasme, très puissant et rapide, avec éjaculation. J’ai laissé monter cette éjaculation parce que lors d’un de mes précédents orgasme, j’ai également senti une éjaculation monter, mais qui n’est jamais sortie. Et bien là, elle est sortie, mais contrairement à une éjaculation classique par masturbation, celle ci n’a pas coupé le plaisir, et il est resté quelque temps encore. Cette deuxième ‘période’ a duré elle aussi 20 mn
Après ces deux orgasmes j’étais vraiment épuisé et je sentais le sommeil monté en moi. C’est un peu comme si j’étais repus, je ne peux plus bouger, je suis bien et je flotte entre sommeil et éveil….
J’ai mis fin à la séance et me suis endormi.

le bassin qui bouge, les seins qu’on malaxe, les caresses sur tout le corps

Et c’est excellent…

on sent tout de même la différence
quand l’un meurt de sa belle mort ou qu’il a été coupé court
par un mauvais réflexe ou une mauvaise réaction de notre part

Oui, je suis d’accord, et je sais faire la différence pour l’avoir vécu. Mais je maintiens, c’est très déroutant pour nous qui avons l’habitude que notre activité sexuelle s’arrête par une manifestation physique avec un point d’orgue. Ici, l’orgasme s’évanouit, un petit peu comme il est arrivé ceci dit.
Mais c’est vrai qu’il n’y a aucune comparaison avec l’orgasme éjaculatoire classique, qui semble bien pauvre à côté.

des seins qui vivent sous les doigts, gonflent, palpitent

Je n’en suis pas là, mais me caresser les seins me paraît indispensable. Un en particulier, le gauche, va savoir pourquoi??? Et c’est complètement naturel….

J’ai vraiment hâte de faire une séance en journée, et me laisser m’exprimer totalement. Cela devrait être possible dans quelque temps.

Ah si, j’avais dit que j’essaierai de noter d’où vient le plaisir et de quelle façon il se diffuse, et bien c’est raté… 🙂
Ceci dit, j’ai tout de même hier mieux senti le masseur et son action sur la prostate, par rapport à mes précédentes séances.