#27021
bzobzo
Participant

ce matin au lit, m’étant réveillé à nouveau plus tôt que mon réveil,
j’ai fait une série de micro-séances mais plus rapprochées entre elles,
avec l’idée de les lier les unes aux autres
dans la perspective de faire ce soir une séance plus classique au lit en aneroless
et ma fois cela s’est plutôt bien passé ce matin
donc ce soir après avoir fait quelques micro-séances en guise d’échauffement,
je vais me déshabiller et me mettre au pieu pour continuer

l’autre jour quand j’ai eu ce déclic
et que j’ai senti que le rewiring était là en aneroless désormais aussi,
c’était encore très fragile, volatile,
il était sans doute prématuré de faire une séance classique au lit,
il fallait passer par l’étape intermédiaire des micro-séances

cependant celles-ci aussi excitantes soit-elles,
ne remplacent pas une séance plus classique au plumard,
elles n’ont pas la durée,
hors la durée si la séance est réussie, sous-entend un crescendo, une escalade de la tension sexuelle
qui permet d’aboutir à des degrés supérieurs de jouissance , aux super O aussi

et puis aussi, ces micro-séances, aussi riches et variées soient-elles,
cela reste malgré tout toujours des positions assis et des positions debout
alors qu’au lit on a directement accès aux infinies variétés des positions couché,
sur le flanc, sur le ventre
et puis tout ce qu’offre en plus le fait de n’avoir aucun des limitations techniques du masseur,
je pense aux positions les jambes en l’air,
les positions accroupies, à quatre pattes ou le cul en l’air

arf, rien que de faire cette énumération, j’en suis déjà tout émoustillé
mais là je dois aller me préparer pour aller travailler,
vivement ce soir