#27329
AvatarCh313
Participant

Enfin il faut bien que je prenne un petit moment pour écrire ici je l’avais promis !
Allez , un petit compte rendu.
Cet après-midi, nous sommes partis nous balader en campagne. Et tout en marchant, je profite de cette chaleur printanière, je m’installe dans mon intérieur. La chaleur envahit mon bassin, mon ventre oscille au rythme de mes pas. Mes doigts s’insèrent dans mon pantalon, caressent mon pubis. Je descends entre mes lèvres, elles sont déjà bien mouillées. Le plaisir s’intensifie, je me pénètre sans plus attendre. Je suis complètement trempée. Je jouis. Et redoublant de caresses je jouis encre, cela dure plusieurs minutes toujours en marchant à côté de ma compagne. Et pourtant elle ne soupçonne rien, je contrôle mon apparence. Je contrôle aussi mon intérieur, je fais durer le plaisir pour ne pas m’abandonner complètement et ne pas entrer en orgasme. J’ai peur que des spasmes incontrôlés me trahissent.
Je me suis octroyé une petite demi-heure de voyage impensable dans ce dédoublement de personne.

Le A_less est un univers merveilleux. On ne s’en lasse pas, bien au contraire, on essaie de le pénétrer sans en trouver les limites
Pour moi j’y suis entré tellement rapidement que j’en suis abasourdi. Comment presqu’instantanément pouvoir ‘décoller’ et aussi facilement revenir à l’état d’avant la ‘séance’. Si j’essaye de décrire mon état dans ces moments je dirais que je contrôle d’une part mon environnement et ce que ´je suis dans cet extérieur ´ et d’autre part ce que je suis dans mon intérieur.
Cette faculté qu’à partir de n’importe quoi je puisse me connecter à mon univers sexuel.
La vue de quelque chose objet ou paysage, une odeur, une sensation, et le feu s’embrase en moi en quelques secondes. Bien sûr j’ai analysé mon espace environnemental et je me suis donné le feu vert. Je suis à l’affût de tout ce qui m’entoure et pourtant en même temps je suis en total abandon intérieur.
Ma conscience externe gère le quotidien de l’instant alors que ma conscience interne gère mon moi en toute indépendance.
Vu de l’extérieur je suis le mec banal là devant la machine à laver (laverie commerciale) et en moi je suis enflammée à me caresser la chatte et sentir mes doigts au fond de ma vulve. Je contrôle mes mouvements comme si je me voyais de l’extérieur, quelqu’un s’approche, je suis instantanément redevenue le mec.
C’est pour cela que je fais le rapprochement avec l’hypnose, l’auto hypnose.
J’ai créé mon ancre avec le masseur et même si je ne le sens pas contre ma prostate, des spasmes envahissent pratiquement immédiatement.
J’ai progressé dans cet univers. Maintenant un truc totalement quelconque peut me servir, c’est l’inducteur du moment et me voilà sous emprise de mon intimité.
Dans ce principe je n’ai plus besoin d’un masseur puisqu’il n’est qu’un inducteur, me voilà adepte de l’ A_less. Et j’arrive aux mêmes sensations sans.

Cette capacité d’être plusieurs corps et esprits à la fois démultiplie à l’infini les possibilités. Mon univers sexuel devient galactique sans limites.
Bonne soirée