#27330
bzobzo
Participant

Cette capacité d’être plusieurs corps et esprits

moi je suis deux, c’est suffisant déjà pour faire l’amour,
je sors de mon lit justement, c’était divin

Et tout en marchant, je profite de cette chaleur printanière, je m’installe dans mon intérieur. La chaleur envahit mon bassin, mon ventre oscille au rythme de mes pas. Mes doigts s’insèrent dans mon pantalon, caressent mon pubis. Je descends entre mes lèvres, elles sont déjà bien mouillées. Le plaisir s’intensifie, je me pénètre sans plus attendre. Je suis complètement trempée. Je jouis. Et redoublant de caresses je jouis encre, cela dure plusieurs minutes toujours en marchant à côté de ma compagne.

ça je ne pourrai jamais faire,
d’abord je serai rapidement trahi par par les différentes manifestations du plaisir sur mon visage

et puis de toutes façons pour y arriver, je dois tout de même m’activer,
me lâcher complètement, cela sous-entend une certaine perte de contrôle
que je ne pourrai laisser faire que si je suis tout seul
ou alors avec des gens avertis, complices d’une manière ou d’autre

et puis aussi, il faut que je me caresse, que je fasse des contractions,
que je me fasse l’amour, toute la gestuelle du corps qui va avec,
ça ne passe pas inaperçu, c’est le moins qu’on puisse dire

donc je ne pourrai jamais obtenir ce genre de résultat tout en marchant à côté de quelqu’un
sans que cette personne s’en rende compte

Le A_less est un univers merveilleux. On ne s’en lasse pas, bien au contraire, on essaie de le pénétrer sans en trouver les limites

tu désignes ta pratique d’aneroless désormais,
quelle sont les différences qui te la font qualifier ainsi
par rapport à avant, où tu amorçais ton plaisir entièrement de l’intérieur
pour ainsi dire sans aucun mouvement volontaire?

en d’autres mots qu’est-ce qui te fait employer le terme aneroless pour désigner ta pratique désormais,
quelles sont les différences par rapport à avant?
Tu te caresses, tu pratiques des contractions?

cela fait plaisir de te lire, je me sens très proche de toi à bien des égards
nous avons en commun ce féminin que nous avons su éveiller,
c’est rare de pouvoir en contact avec quelqu’un qui partage ce point avec vous

laisser monter la femme de nos profondeurs,
se laisser submerger par elle puis vibrer, frémir, bouger, dans son corps
et jouir par elle

avoir un pareil plaisir sexuel à portée, convocable en un instant,
extraordinaire expérience, si les gens savaient