#27460
EpictureEpicture
Participant

Je pense que le problème du lâcher prise est un faux problème. Pour moi, il ne s’agit pas d’entrer dans un état de conscience modifiée au sens où on pourrait l’entendre en prenant des produits psychotropes, même « naturels ». Il ne s’agit pas pour moi de lâcher prise au sens, partir dans un voyage de semi conscience comme pourrai le faire Carlos Castaneda, mais lâcher prise au sens de laisser ses préjugés au pied du lit, et se concentrer sur ses sensations corporelles. La concentration permet de court circuiter le mouvement des pensées, et d’utiliser le maximum de cerveau disponible sur les sensations. La respiration est le point d’entrée pour ceux qui sont ultra rationnels comme moi. C’est pour moi le seul moyen. Tous les autres moyens m’ont conduit bien ailleurs que sur les chemins du plaisir prostatique. Et quand les sensations sont là, je ne désire qu’une chose : les prendre dans mes bras et les chérir comme des trésors, et pourtant elles sont si petites.

Cependant, les musiques relaxantes, binaurales ou autres, les séances d’autohypnose peuvent être d’une grande aide, mais il ne faut pas en attendre un départ en voyage. Enfin, utiliser des produits ou autre techniques pour faire un voyage hallucinatoire, je ne dis pas que ça marche pas, mais appliqué à la recherche du plaisir prostatique, c’est selon moi faire entrer un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Bon voyage à tous !!!