#27497
EpictureEpicture
Participant

Excuse-moi, BZO, mais je ne peux m’empêcher de relier l’exploration prostatique à la vie en général.
Il ne faut pas entendre le terme défrichement comme la transformation d’une jungle luxuriante en champ de patates biens rangées. Notre terre doit rester luxuriante. Nous devons juste apprendre à en connaitre les méandres, à nous nourrir de ses fruits, et revenir là où la vie y est la plus propice à notre épanouissement. Mais que serait notre épanouissement sans le respect que nous lui devons ? La machette ne sert pas à tailler cette jungle qui gène ma progression, mais à découper en petits morceaux, la croyance selon laquelle elle va me prendre dans sa gueule pour m’avaler. Non, elle me prend dans sa gueule comme moi je me confie à elle pour que s’accomplisse notre joie de vivre.
Finalement, tu n’as plus besoin de rien ni de personne. Je veux dire : il n’y plus que toi… et toi. De cette union, nait la confiance et l’apaisement.

Bises à toi aussi BZO