#27686
AvatarRodward
Participant

Bonjour à tous !

(Wow 2 mois depuis mon dernier post, j’ai l’impression que ça date de 2 semaines, c’est fou comme le temps passe vite)

Bon, j’ai pu faire une séance il y a quelques semaines, mais rien de très différents de d’habitude, donc pas grand chose à dire.

Cependant cet après midi j’étais tenté de faire un séance prostatique, mais j’avais plus envie de satisfaire une « démangeaison de la prostate » et donc je faire une séance plus courte que d’habitude. Heh. J’ai pu réaliser certaines choses.

J’ai donc commencé la session totalement détendu et excité sexuellement, et n’ai pas eu de mal à commencer à avoir les premiers plaisirs et effets de lâcher prise, de détente. Le plaisir grimpait petit à petit, parfois en contractant, parfois en relâchant, puis est venu la sensation d’abandon total de l’esprit, premier symptôme du début de la phase d’ascension de plaisir. Plaisir qui ne fut pas long à arriver, et c’était assez étrange, car cette fois ci, lorsque le plaisir s’était légèrement retiré, au lieu de « redescendre », j’étais dans une transe de neutralité, j’étais dans la détente profonde, en abandon, je ressentais une sensation grise et rayée (C’est l’image que j’avais, je ne peux pas expliquer la sensation), à mi chemin entre le plaisir et le lâcher prise… Puis le plaisir a repris assez intensément, et je sentais que chaque coup sur ma prostate était un pur délice dans un coin de ma tête, qui a duré un petit temps, avant de redescendre pour de bon (Quand je dis redescendre, c’est revenir à mes esprits, quand les sensations s’estompent un peu, ce n’est pas moi qui contrôle ça, ça arrive comme ça, quand la phase de plaisir se termine). Je ne sentais plus mes jambes, ni mon bassin, j’avais l’impression qu’ils étaient anesthésiés, un bon petit étirement était de rigueur, et après quelques minutes, je n’arrivais pas à repartir. Et étonnamment, tout cela à duré 20 minutes…

Mais je me suis rendu compte d’une chose, ce jour là comme toute les autres séances, une fois que je « redescend », parfois le plaisir repart, pour mon plus grand plaisir, parfois il n’arrive pas à repartir, même en tentant de changer de position… De ce fait je suis un peu frustré car je n’arrive pas à « relancer la machine », et je pense que c’est cette frustration qui m’encourage à finir parfois par une masturbation ++. J’essaie de me re-détendre, prendre mon temps, mais parfois ça ne veut tout simplement pas, je ne ressens plus quand chose de l’anéros … C’est ce qui termine en général mes sessions. En moyenne j’arrive à relancer 2 ou 3 fois.

On verra ce que l’avenir nous réserve…