#27732
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous,

Quelle soirée mes amis, quelle soirée… 1/2 heure à 3/4 d’heures de plaisir intense.
Wahou, certainement la meilleure séance jusqu’ici!!!
Je n’ai pas encore brisé la paroi de verre, mais elle a du trembler sur son fondement. Elle doit sentir sa fin proche.
J’ai essayé de me laisser aller lorsque le plaisir montait, ça ne doit pas être encore suffisant, mais ça fonctionne en tout cas.
L’impression de me faire l’amour est il me semble de plus en plus présente. C’est génial.
Mes contractions ne semblent pas ressembler à celles souvent décrites. Elles sont longues et puissantes, mais je ne les gère pas. Tout au plus je les déclenche, doucement, et mon corps prend le relais. Il y en a une délicieuse que j’aime particulièrement, elle vient de mon bas ventre, un peu au dessus de mon pubis, et appuie fort ma prostate contre le masseur. Elle est vraiment délicieuse et me fait tordre de plaisir.

il faut pas forcer bien sûr

Non bzo, je suis entièrement d’accord, il ne faut pas forcer ni provoquer, cela doit venir naturellement. Ni pour les cris, ni pour le reste, et c’est une méthode que j’applique à chaque fois, et qui fonctionne.

Hier soir, à un moment, j’ai ‘pensé’ à une action, je ne me souviens plus laquelle, et le plaisir s’en est allé. Il semblerait toutefois que ma technique soit suffisamment au point pour que je puisse me permettre ce type de fantaisie (d’erreur), parce que j’ai rapidement retrouvé mon chemin.
Je rejoins donc complètement ce que tu écris dans ton message, et ne peut qu’être 100% d’accord avec toi. Ce message devrait être également inscrit sur le fronton de l’université du plaisir prostatique.
Je suis durant mes séances en pilotage automatique, mon cerveau analytique est en pause, voire débranché. Seules mes sensations guident mes actions inconsciemment. Il faut débrancher son cerveau, le plaisir sexuel est complètement animal.

je ne suis pas de très bon conseil avec toutes mes images
et mes phrases à ne plus en finir

Si si bzo, tu est tout à fait clair et explicite. Une bonne image convient souvent mieux qu’un long discours obscur!!!

profite-en une fois que tu seras seul, tranquille, bien en forme
de te lâcher, de tout oser, cela y compris

Ben oui, j’en rêve, mais ça n’arrive jamais!!!
Un jour, ça viendra, et je serai prêt.

En tout cas, c’est super, je suis très heureux. Mon Dieu que c’est bon…

J’ai voulu continuer, mais je n’ai pas pu, terrassé par tant de plaisir, je me suis endormi du sommeil du bienheureux!

Je vous souhaite à tous un excellent WE prostatique.