#28739
bzobzo
Participant

en lisant le récit des dernières avancées décisives de notre cher @jieffe,
le récit de ses enchaînements d’orgasmes prostatiques puissants,
cela m’a rappelé une certaine période de mon parcours
où j’avais vécu pareille expérience,
à quel point cela avait été excitant d’entrer dans cette phase
où désormais tout peut arriver, les super O,
des délires où on s’oublie complètement pendant de longues minutes
et le corps qui n’en fait qu’à sa tête

et je me suis rendu compte aussi à quel point ce que je vivais maintenant
était différent , tellement différent,
le type de plaisir, la façon dont mes séances se déroulent , la nature des orgasmes,
déjà à l’époque du masseur dans les derniers mois,
pas seulement depuis que je suis passé en aneroless,
bien que depuis cela s’est fortement accentué
grâce à la liberté et la souplesse totales de cette façon de pratiquer

le seul point commun en fait, la constante, le point d’ancrage,
c’est la prostate,
à l’époque, le moteur de mon plaisir était la prostate
et maintenant plus que jamais, elle l’est toujours
et pourtant ma manière de pratiquer a radicalement changé
et la nature-même du plaisir que j’éprouve, a changé encore plus radicalement

c’est à partir du moment
où le féminin a pris de plus en plus le contrôle durant les séances
que la mutation a commencé,
plaisir de plus en plus éprouvé dans tout le corps dès le premier instant,
tellement délicieusement envahissant, tellement réaliste,
on a tellement la sensation de faire l’amour, tellement de nectar qui coule dans la chair

moins d’orgasmes, nettement moins
mais quelle importance à partir du moment
où on a un plaisir de cette qualité qui coule dans nos veines?
il faut avoir vécu ce plaisir comme du feu doux partout dans son corps,
du miel inondant, baignant nos cellules

une sorte d’épanouissement instantané, aussi total que possible et momentané de la chair

désormais en aneroless,
le phénomène s’est encore accentué,
le féminin prend de plus en plus possession de moi durant les séances,
s’exprime de plus en plus et de plus en plus fort
et ma prostate désormais est totalement éveillée,
prête à vibrer à la moindre sollicitation

chaque jour, c’est de mieux en mieux,
chaque jour je suis de plus en plus heureux
chaque jour , c’est de plus en plus intense,
chaque jour, c’est une nouvelle aventure qui commence,
basée sur tout ce que j’ai déjà vécu
mais tellement neuve, tellement excitante

tout cela peut-être est une totale fantasmagorie de ma libido et de mon imagination
mais comme ce que je ressens est bien réel, tellement vécu dans la chair
et que quand je lis ici et là les témoignages par des femmes
de leur plaisir, de leurs orgasmes, de leur jouissance
je ne peux que constater à quel point que ce que je ressens et vis durant mes séances,
correspond en tous points à leurs descriptions,
je me dis que je suis sacrément bien comme je suis,
sacrément bien sur ma voie